bg-header
  • Electroniques, électrotechnique, automatique et mesure (EEAM)

Electroniques, électrotechnique, automatique et mesure (EEAM) 165 modules d'enseignement

Faire acquérir les connaissances de base indispensables à la compréhension des démarches de management de la qualité et de maîtrise des risques en industrie agro-alimentaire.

• Communiquer en anglais à l'oral et à l'écrit dans des situations professionnelles.
Exemples : se présenter professionnellement, accueillir un visiteur, communiquer au téléphone, participer à une réunion, gérer des rendez-vous ou des commandes, lire des documents sur l'activité de l'entreprise, analyser des offres d'emploi, rédiger des e-mails, parler de son travail et de son entreprise.

Présenter et approfondir les méthodes d'études et de synthèses des organes de commande des systèmes à événements discrets dont les grandeurs physiques évoluent de façon booléenne. Présenter les outils de spécification fonctionnelle, de modélisation et d'implantation de la commande des systèmes de production. Présenter des technologies utilisées pour la mise en oeuvre de l'automatique en milieu industriel.

Acquérir les connaissances d'automatique continue linéaire de base pour utiliser et concevoir les régulateurs classiques, en particulier les régulateurs PID.
Maîtriser les outils permettant une approche rigoureuse et efficace de la commande des systèmes linéaires monovariables pour une mise en œuvre sur des procédés industriels.
S'initier à l'utilisation d'un logiciel d'automatique en travaux pratiques (Matlab, Scilab).
Appliquer ces outils à travers différentes études de cas de systèmes mécaniques, électriques, thermiques, fluidiques.

Utilisation et conception de régulateurs performants dans les formalismes continu et discret (commandes analogique et numérique). Utilisation de l'état d'un système pour la commande.

Acquérir la maîtrise de méthodes et d'outils pour la conception et la mise en oeuvre d'applications temps réel en automatique.

Connaitre le contexte technologique des véhicules autonomes

Savoir modéliser la dynamique d'un véhicule autonome

Connaitre les bases du pilotage temps réel d'un véhicule autonome

Simuler un véhicule autonome

Le besoin de régulateurs de plus en plus performants et robustes suppose la mise en oeuvre de techniques modernes de commande. L'objet du cours est de présenter ces techniques de manière pragmatique, avec de nombreux exemples de mise en oeuvre. Une partie du cours est consacré aux méthodes d'identification.

L'objectif de cette UE est de donner les bases nécessaires à la compréhension de la structuration du secteur du BTP (Économique, juridique, …). Il s’agit également de former les auditeurs aux techniques traditionnelles de métrés et d’étude de prix en entreprise de BTP.

Présenter les?concepts élémentaires de résistance des matériaux et les appliquer à la construction.

BTP006

L'objectif du cours est de fournir les bases nécessaires à la compréhension du comportement des terrains (sols et roches) incluant l'interaction avec les fluides. De savoir distinguer les sols, des roches et de connaître plus spécifiquement les propriétés des sols pour pouvoir concevoir, construire et contrôler les ouvrages avec lesquels le sol a une interaction importante.

L’objectif de ce cours est de présenter les bases technologiques et réglementaires de l’acoustique du bâtiment.

Ce cours peut être complété par les UE de projet ou de simulation avancée proposées par la chaire d’acoustique (ACC).

L’objectif de ce cours est de présenter les techniques de conception et de dimensionnement des enveloppes de bâtiment.

Les disciplines scientifiques étudiées dans cette UE sont la géologie et la cartographie. Une double lecture sera donnée en parallèle, celle de la géotechnique et celle de l’aménagement. Du point de vue de l’aménageur, la géologie est abordée par la cartographie et les bases de données. La cartographie des propriétés hydrologiques des terrains telles que l’infiltrabilité est essentielle dans la gestion du risque inondation. L’importance croissante des sols et la gestion de leurs services écosystémiques en font un capital à prendre en compte en aménagement et environnement et la géologie est le principal facteur naturel à l’origine des sols. En ingénierie géotechnique, les principales applications de cette UE sont l’interprétation de la coupe de sondage, la réalisation d’un tracé routier ou ferroviaire, la localisation des ressources en matériaux de construction, la détection des nappes phréatiques. En particulier est traitée la coupe géologique en phase avant-projet d’un tunnel.

La compréhension de l’émergence d’une politique publique dans le domaine de l’assainissement et les difficultés de sa territorialisation est la principale approche de cette UE. Elle nécessite cependant de gérer non seulement l’eau mais aussi les sols de façon adaptée. Elle requiert un enseignement scientifique et technique pour l'acquisition de connaissances sur les propriétés et fonctions des sols (hydraulique, biologique, écologique) et la méthodologie d'échantillonnage et d'évaluation en vue d'une gestion durable des sols à l'échelle d'un territoire. Applications en relation avec la gestion des eaux pluviales, des eaux usées et des déchets de l’industrie de l’eau : assainissement non collectif ou autonome, rejet ou réutilisation des eaux usées traitées des stations d'épuration, épandage des boues.

Les disciplines scientifiques se trouvant au cœur de cette UE est l’écologie et l’analyse des politiques publiques en matière d’environnement. L’auditeur identifiera des indicateurs pertinents pour divers usages des eaux et des sols par l'homme, afin d'évaluer la faisabilité de ces usages et de prévoir leur impact environnemental et sanitaire. Il apprendra à envisager et à choisir des mesures préventives ou des mesures compensatoires dans le cadre de ses projets.

La ligne directrice est d'apporter une culture scientifique utile aux aménageurs et aux maîtres d’œuvre sur les fonctions et les services écosystémiques des sols. On développera également une vision appliquée sur la contribution du sous-sol à un développement urbain durable. On souhaite faire émerger les conditions d’un nouveau type de planification de l’aménagement des villes par une meilleure prise en compte des interactions positives entre les sols et le sous-sol. Cette UE a pour ambition de réunir de la connaissance sur les ressources et opportunités du sous-sol et de démontrer ses avantages pour l'aménagement de la surface et l'amélioration des sols.

Les disciplines se trouvant au cœur de cette UE sont l’architecture et l’urbanisme. L’objectif général est d'assurer une intégration créative et efficace des principes de développement durable auprès des élèves. L’UE se déroule en trois temps. D'abord s'appuyer sur des réalisations et projets concrets, qui correspondent au vécu des stagiaires. Puis en déduire, à l'aide de questionnements et de réflexions sur ces études de cas, les applications concrètes et les bénéfices d'une démarche transversale lors d'un projet durable. Enfin, faire émerger une méthodologie pratique permettant aux stagiaires de disposer d'outils efficaces pour une mise en œuvre concrète et efficace du développement durable. Cette pédagogie fait appel aux études de cas issues de l’expérience professionnelle des intervenants.

Connaître les règles et les pratiques relatives à l’administration des immeubles bâtis placés sous le régime de la copropriété et/ ou autre organisation complexe,,.

Connaître les dispositifs fiscaux en vigueur et leurs incidences sur les diverses activités immobilières (location, transfert de propriété, construction, gestion de fonds d'investissement...).

Connaitre les règles statutaires et déontologiques applicables aux professions immobilières visées par la loi Hoguet du 2 janvier 1970 (agents immobiliers, administrateurs de biens, syndics de copropriété et marchands de liste).

Connaître les règles et les pratiques relatives à la conclusion et à la gestion des baux commerciaux.

Donner les connaissances de base et les principes de mise en oeuvre du droit du travail portant sur les relations individuelles et collectives du travail.

L'approche est concrète et interactive.

Acquérir les connaissances fondamentales en Droit du travail concernant les relations individuelles du travail (relation salarié-employeur). Être en capacité d'identifier les solutions juridiques à des situations concrètes rencontrées dans les entreprises.

Compétences : Savoir, Savoir-faire

Analyse, conception et dimensionnement d’un système de distribution d’énergie électrique
Analyser le schéma unifilaire d’une installation électrique standard BT et HTA en connaissant technologiquement les composants contenus dans une armoire ou un poste électrique.
Connaître les topologies / structures des réseaux électriques BT et HT
Calculer le courant de court-circuit Ik3 par la méthode des impédances.
Dimensionner les câbles, le transformateur et les protections en courant en régime nominal et en transitoire (notion de I2t).
Choisir (en référence avec la norme NF C 15-100).
Connaître les moyens de protection des personnes et des biens (DDR, Foudre, etc.

Modélisation et Analyse d’un système de distribution d’énergie électrique en présence de pollution harmonique ou d’un déséquilibre.
Modéliser un réseau électrique et ses éléments à partir de son schéma unifilaire et des données techniques.
Analyser un problème de pollution harmonique par l’utilisation des mesures et de la modélisation des régimes harmoniques (spectre harmonique, transformée en série de Fourier).
Analyser un problème en régime triphasé déséquilibré (utilisation des composantes symétriques, rôle du générateur homopolaire, impact du couplage transformateur, calcul des Ikn, etc.)

La validation du module se fera grâce à une étude de cas qui permettra de mettre en œuvres des compétences décrites ci-dessus.

Développer une réflexion sur les structures et technologies des convertisseurs statiques industriels. Analyser des montages permettant de préciser la fonction d'un interrupteur de puissance plongé dans un environnement de puissance et de commande (élément ou cellule de commutation).

Connaître les caractéristiques essentielles des différentes machines tournantes de l'électrotechnique. Etablir et comprendre leur modélisation en régime permanent. Etudier leur fonctionnement à vitesse variable et leur association avec les convertisseurs statiques abordés en EEP102.

Le développement de systèmes de transports plus sobres en énergie et plus respectueux de l’environnement est un défi sociétal important. Les technologies de traction et de propulsion électriques sont alors fortement sollicitées en raison de leurs bonnes efficacités énergétiques et de la flexibilité de l’énergie électrique.
L’objectif est d’acquérir les connaissances des différentes technologies mises en jeux, des diverses architectures d’hybridation existantes, et des différents modes de fonctionnement et de gestion des réseaux électriques embarqués. Les applications visées concernent les transports de nouvelles générations, qu’ils soient terrestres autonomes (automobiles, bus, poids-lourds électriques ou hybrides) ou guidés (trains, métros, tramways, etc.), aériens ou navals.

Développer les connaissances, dans le cadre du développement durable et plus particulièrement de l’efficacité énergétique, des systèmes et produits associés à la gestion active du bâtiment. Présenter les technologies associées aux fournisseurs de systèmes automatisés. Développer les connaissances théoriques et technologiques d’intégration des dispositifs d’énergie renouvelable au sein des bâtiments. Développer les connaissances théoriques et technologiques en matière d’éclairage public et individuel, dans le domaine des composants (LBC, LED, ... ) et dans le domaine des systèmes. Sensibiliser aux problèmes d’éco-conception en vue du recyclage des composants ainsi que de l’aspect santé autour des nouvelles technologies de lampes.

Appréhender les règles de sureté de fonctionnement d'un réseau de transport interconnecté en présence d'échanges économiques et de sources de production décentralisées.

Maitriser les différentes tarifications de l'électricité dans le cadre des réseaux de distribution. Connaître les échanges économiques dans le cadre de l’autoconsommation individuelle et collective dans les réseaux de distribution.

Acquérir les bases de la programmation et savoir utiliser quelques logiciels parmi les plus courants. Cet enseignement est organisé à partir de cours et de travaux pratiques.

• Apporter un minimum de connaissances aux futurs ingénieurs en électronique qui se dirigent vers des activités plus globales (radiocommunication, multimédia) sans contact direct avec les composants mais qui devront être capables de saisir les conséquences des évolutions de ceux-ci et de pouvoir effectuer des choix selon les technologies.

• Donner une formation de base pour ceux qui se destinent à la conception de circuits intégrés ou de cartes électroniques ou optoélectroniques et à leur caractérisation.

• Apporter un minimum de connaissances sur l'amplification analogique et les amplificateurs opérationnels

Donner les bases de représentation des signaux déterministes et aléatoires qui seront utilisées dans tout le cursus de la filière. Etudier les principales fonctions de traitement du signal analogique : filtrage, modulation et détection, conversion analogique - numérique.

Donner aux auditeurs  les bases des communications numériques ainsi qu'une introduction à la théorie de l'information et aux principales  techniques de codage de source et de canal.

• Comprendre et maîtriser les outils modernes de programmation des microcontrôleurs, principalement leur programmation en langage C
• Mettre en oeuvre un microcontrôleur, utiliser ses périphériques internes et interagir avec différents types de modules externes
• Sensibiliser aux contraintes de temps dans les systèmes à microcontrôleurs pour l'embarqué (gestion par interruptions)
• Ce cours nécessite l'acquisition d'une carte de développement Nucleo-F429ZI STMicroelectronics, de quelques accessoires annexes et de disposer d'un ordinateur pour la programmer

Acquérir les connaissances relatives aux techniques et systèmes de télécommunication avancés. Maitriser les notions fondamentales relatives aux caractéristiques des canaux de transmission. Comprendre et savoir mettre en oeuvre les techniques utilisées dans les systèmes à forte efficacité spectrale.

Contribuer à l'atteinte des objectifs professionnels des auditeurs par l'enseignement des principes, des méthodologies et des outils du management de la qualité.

Suivant les orientations voulues, cette formation permettra :


• D’utiliser les logiques du management de la qualité sur d’autres domaines de management comme l’environnement, la santé au travail, la sécurité, la RSE…

• De construire puis animer une démarche qualité globale à partir des standards EFQM et ISO 9001

• De piloter des projets et des actions pour améliorer l’expérience clients, optimiser les processus ou réduire les dysfonctionnements

• Être capable de choisir et d'évaluer les solutions techniques actives et passives pour les bâtiments économes en énergie, bâtiments neufs ou en rénovation.

• Savoir concilier l'utilisation des énergies renouvelables et des énergies traditionnelles pour obtenir une efficacité énergétique élevée et des émissions C02 réduits.

• Être capable de choisir le mode de construction thermique du bâtiment.

Cette UE a un double objectif. Elle se substitue aux anciennes UE ENG200 et ENG110.
1. Ouvrir l'horizon de l'élève-ingénieur en vue de l'exercice futur de ses responsabilités: l'UE permet de découvrir des problématiques différentes du domaine de compétences scientifiques et techniques de l'élève, de réfléchir à la position de l'ingénieur dans l'entreprise et la société, d'entrevoir des thématiques auxquelles il est probable que l'ingénieur sera, un jour ou l'autre, confronté. En particulier, l'UE s'attache à mettre en exergue la dimension humaine du métier de l'ingénieur et une posture managériale favorable à la santé et à la sécurité au travail.
2. Aborder les méthodologies de gestion de projet, de façon systémique ou au travers d'illustrations relatives à des projets identifiés (exemples particulièrement éclairants, études de cas)
L'UE, bien que de pilotage national, met à profit les spécificités et les ressources propres à chaque région où existe une antenne de l'EICnam.

Savoir maîtriser l'information spécialisée :
- Chercher l'information, l'évaluer, la valider
- Produire et communiquer l'information.
Savoir communiquer en situation professionnelle par écrit et à l'oral.

Savoir maîtriser l'information spécialisée :

• Chercher l'information, l'évaluer, la valider
• Produire et communiquer l'information.

Savoir communiquer en situation professionnelle par écrit et à l'oral.

• Maîtriser les savoirs sur la thermodynamique des mélanges liquide/vapeur et liquide/solide.

• Connaissance sur les transferts avec changement de phase.

• Applications aux transferts dans les condenseurs et évaporateurs, au stockage thermique avec matériaux à changement de phases liquide-vapeur et liquide-solide



Repérer les différentes représentations et les mythes associés associés à l’introduction du numérique dans les pratiques pédagogiques et les dispositifs de formation




Interroger son propre positionnement et sa pratique en lien avec l'introduction du numérique




Identifier des pratiques et des problématiques nouvelles liées au développement du numérique en formation




Se repérer parmi les différents outils numériques de médiation pédagogique, en maitriser les fonctionnalités et analyser leur pertinence pédagogique (intérêts et limites)




Identifier les usages pédagogiques possibles en fonction du contexte de la formation




Expérimenter de nouvelles pratiques pédagogiques intégrant le numérique


• Développer un regard critique sur sa pratique dans un environnement numérique

• Transformer une formation présentielle en une formation à distance ou hybride

• Construire une ingénierie pédagogique multimodale : méthodes pédagogiques variées, activités et outils utilisés en fonction des objectifs visés et de l'évaluation

• Argumenter ses choix pédagogiques

• Formuler les plus-values et les limites de la ré-ingénierie proposée en présentiel, en hybride et/ou tout à distance.

FPG119

Connaître l'existence de certains traitements statistiques simples afin de pouvoir les réaliser ou afin de les interpréter lorsqu'ils ont été réalisés par à un département statistique ou à un institut de sondage.

Cette unité d'enseignement s'adresse à des non-statisticiens.

Appréhender l'intérêt de la démarche " qualité " (qui intègre nécessairement les contraintes réglementaires et de sécurité) dans le domaine des sciences et techniques industrielles, pour avoir soi-même confiance et inspirer confiance dans les actions engagées et les décisions prises pour le contrôle, l'analyse, la production... dans un contexte international.

Être capable de mettre en oeuvre, dans un cadre industriel, des solutions d'instrumentation intelligente mettant en oeuvre des capteurs, un ou plusieurs réseaux, le traitement des données ainsi que leur mise à disposition sous forme de graphiques, de rapport, ou même de publication web, tout en respectant des critères élémentaires de sécurité, de fiabilité et d'ergonomie.
Etre initié à un logiciel courant d'instrumentation à façade virtuelle.

Savoir identifier et affermir la place de la fonction "Métrologie" au sein d'une entreprise ou dans un laboratoire, en relation avec le système de management de la qualité en vigueur ou en projet dans cette structure.
Apprendre à avoir confiance et inspirer confiance dans des résultats de mesure, d'analyse ou d'essais.
Appréhender différentes méthodologies et différents outils de la qualité.
Maîtriser les outils associés.

Appréhender les méthodes permettant la mise en pratique des grandeurs électriques et magnétiques, les mesures courantes du domaine, l'étalonnage/vérification des outils, et les raccordements.

Savoir choisir, utiliser, caractériser et étalonner les systèmes de mesure dans le domaine des rayonnements, adaptés à l'environnement professionnel (il peut s'agir d'outils de mesure, de conditionnement, d'ambiance...). Savoir mesurer les caractéristiques correspondant aux rayonnements.

Savoir choisir, utiliser, caractériser et étalonner les systèmes de mesure dans le domaine des températures adaptés à l'environnement professionnel (il peut s'agir d'outils de mesure, de conditionnement, d'ambiance...). Savoir mesurer les caractéristiques correspondant aux propriétés thermiques des systèmes matériels.

Acquérir les bases de l'informatique multimédia et de l'interaction homme-machine.

Etudier le sens de variation d'une fonction et la représenter. Voir les premières notions de primitives et d'intégrales, leur lien avec le calcul des surfaces, les propriétés des logarithmes, des exponentielles, des nombres complexes et leurs applications à la résolution d'équations différentielles. Savoir étudier une fonction, de son domaine de définition à son tracé précis. Savoir calculer.

Conception, spécification et administration d'un système de Digital Asset Management

Préparer à la galénique de développement et de production dans son contexte réglementaire international. Valoriser et approfondir les acquis pharmacotechniques et biopharmaceutiques des UE PHA du cycle préparatoire.
Cette UE (obligatoire dans le cursus "Procédés Pharmaceutiques") correspond à la spécialisation aux métiers des industries de santé en particulier dans les segments du développement, de la transposition et la production pharmaceutiques.

Sensibilisation au caractère particulier du médicament en tant que produit de santé en intégrant des critères d'efficacité et de sécurité.

Assurance qualité et réglementation pharmaceutique.

Dispositif médical.

Qualification, Validation

Panorama des principales lois physiques à la base des applications en électronique, électrotechnique et automatisme. Rappel des notions de mathématiques pertinentes

Acquérir de façon synthétique à partir d'exemples les concepts et lois physiques liés à l'électricité, à l'énergie électrique et aux capteurs.
Connaissances indispensables dans le cadre du titre RNCP Technicien supérieur, du Diplôme Universitaire de Technologie (DUT), de la Licence professionnelle etc...

Présentation des nuisances et des risques liés à l'utilisation des énergies physiques dans les systèmes hommes - machines à partir de méthodes d'assimilation active et en utilisant l'esprit critique des auditeurs.

Développer des compétences d’analyse socioéconomique des politiques d’éducation et d’emploi spécifiquement celles qui contribuent à la conception, la mise en œuvre et l’évaluation des fonctions de conseiller et de dispositifs d’information, de formation et d’orientation tout au long de la vie.

Se former aux exigences des interventions de conseil par l’acquisition de connaissances fondamentales en psychologie du counseling et en psychologie des groupes relatives aux processus de changement et à leur efficacité et par l’expérimentation de pratiques d’intervention individuelles et de groupe.

Développer une réflexivité professionnelle et acquérir les repères nécessaires à une auto-supervision de sa pratique.

Se former aux compétences relationnelles et les intégrer à l’apprentissage d’une démarche d'entretien d’aide et de conseil et de repères pour l’animation de groupes.

Ce module constitue un approfondissement des acquis de l'enseignement PRT255 - counseling individuel et collectif 1.

Il vise au développement de sa compréhension des phénomènes à l'oeuvre dans l'accompagnement des processus de changement, à la consolidation de ses repères et de ses compétences relationnelles, d'écoute et de communication dans l'entretien de conseil et l'animation de groupes et à l'accroissement de ses capacités d'autosupervision de ses pratiques.

L'enseignement vise à acquérir un ensemble de ressources pour conduire des recherches fondamentales et appliquées, pouvant déboucher sur:

- La réalisation d'enquêtes ou d'études de terrain,

- La poursuite vers des études doctorales à court ou moyen terme.

- Connaître les principes et les textes qui fondent le dispositif français de validation des acquis de l'expérience et la réforme du système de certification ;
- Identifier des modalités de fonctionnement dans diverses institutions ;
- Comprendre les conditions qui permettent la validation des acquis de l'expérience.

Eléments d'analyse des rapports entre travail et santé mentale.

Préparer aux différentes activités assurées par les psychologues du travail. Faire le point sur les questions et les référents théoriques sous-jacents à ces pratiques.

Les nouvelles technologies viennent bouleverser les repères traditionnels du travail et affecter les conditions ainsi que les modalités d’exercice de l’activité, avec des incidences notables sur le bien-être et la santé des salariés. Les objectifs du cours sont :


• d’interroger les transformations digitales à l’œuvre et d’envisager dans quelle mesure et à quelles conditions ces technologies peuvent devenir une ressource pour un développement favorable et durable de l’activité.

• De voir comment la psychologie du travail/ le psychologue du travail peut se saisir de ces problématiques pour accompagner les organisations dans ces transformations socio-techniques, et créer les conditions acceptables et les ressources favorables à l'appropriation de ces dispositifs.

• De développer, sur la base de différentes perspectives théoriques et méthodologiques, une approche compréhensive et transformatrice des situations médiatisées de travail (Clinique de l'usage).

L’ambition est d’offrir de nouveaux champs d’intervention et d’ouvrir vers de nouvelles voies de professionnalisation pour les élèves inscrits dans la filière de psychologie du travail.

Acquérir une expérience du métier de psychologue du travail au cours d'une intervention réelle assortie d'un "suivi" hebdomadaire au Cnam. Rassembler le matériel empirique devant servir de données pour le diplôme.

Permettre aux auditeurs d'acquérir des connaissances de base sur les risques d'expositions aux rayonnements ionisants, les principes et moyens de protection et de détection, ainsi que sur les principales dispositions réglementaires.

Approfondir les connaissances théoriques (dosimétrie, surveillance de l'exposition interne, codes de calcul...)
Acquérir des connaissances pratiques en radioprotection

Les objectifs sont de permettre aux auditeurs :
- de savoir manipuler de façon adéquate différents types de détecteurs utilisés en radioprotection (radiamètres, dosimètres, contaminamètres) ;
- de savoir mettre en œuvre différents moyens d'évaluation des risques d'exposition et de protection (étude de poste, zonage radiologique, suivi dosimétrique...).
Des mises en situation dans des installations ou des chantiers école permettent aux auditeurs une pratique de terrain.

Analyser les sources d'exposition aux rayonnements ionisants dans l'environnement et leur impact.


Analyser les moyens de surveillance et de réduction des sources d'exposition.


Les U.E. RDP203 et RDP204 sont complémentaires, et il n'y a pas d'ordre chronologique pour leurs suivis.

Analyser les sources d'exposition aux rayonnements ionisants dans l'environnement et leur impact.
Analyser les moyens de surveillance et de réduction des sources d'exposition.

Les U.E. RDP203 et RDP204 sont complémentaires, et il n'y a pas d'ordre chronologique pour leurs suivis.

Savoir modéliser les mouvements d'un robot, élaborer des lois de commande, planification et optimisation de mouvements.

L'objectif de cette UE est de donner une présentation assez large des technologies actuelles dans le domaine de la robotique ainsi que les principaux secteurs industriels qui misent sur les robots afin d'améliorer leur compétitivité.

monter en compétence par rapport à une évolution du métier des techniciens de maintenance réseaux ou des postes de travail vers les bases de la remédiation et des bonnes pratiques de la cybersécurité

Le module vise à permettre aux auditeur.trice.s de :

- maitriser les notions de base concernant le travail, l'emploi, le chômage, les relations professionnelles, les politiques de l'emploi et la gestion de l'emploi dans les entreprises

- comprendre les évolutions contemporaines du monde du travail et de l'entreprise

Maîtriser les modalités de la communication en milieu professionnel.

Appréhender l’organisation de la métrologie aux niveaux national, européen et international.

Appréhender l'intérêt de la démarche " qualité " (qui intègre nécessairement les contraintes réglementaires et de sécurité) dans le domaine des sciences et techniques industrielles, pour avoir soi-même confiance et inspirer confiance dans les actions engagées et les décisions prises pour le contrôle, l'analyse, la production... dans un contexte international.

Approfondir la langue tout en développant des capacités à communiquer en langue étrangère avec le monde de l’entreprise.

Acquérir le niveau 1 en anglais

Maîtriser les outils mathématiques permettant de calculer des incertitudes de mesures.

Savoir analyser, interpréter, présenter un résultat de mesure, de contrôle, d'analyses ou d'essai sous la forme : valeur numérique, unité, incertitude.
Acquérir et disposer de compétences en parfaite conformité avec les exigences normatives et avec les conclusions de bon sens

Utiliser les moyens informatiques dédiés à la métrologie.

Acquérir une expérience pratique de la mesure et de l'instrumentation, à travers des manipulations recouvrant différents domaines de la physique : électricité, magnétisme, optique, mécanique, en particulier pour les signaux faibles.

Présentation des différentes techniques de mesures optiques utilisées dans l’industrie.

Savoir utiliser quelques structures de données avancées, en implanter certaines, et savoir implanter
des algorithmes qui les manipulent

Acquérir la méthodologie de rédaction du mémoire professionnel et de sa présentation à l’oral

Savoir traduire des textes techniques et généraux du français vers l’anglais et vice versa

USAL3A

Apprendre à concevoir ou adapter une application web à l’univers du mobile.

USAL3B

Maitriser le langage Java, approfondir les concepts liés à la programmation objet et des concepts liés à l’algorithmique telles que la récursivité, les structures complexes de données et les tris.

Introduire à un domaine d’activité avec lequel le développeur full stack est en interaction constante et qui est donc en rapport étroit avec son propre domaine d’action. Quel que soit le type de développement (sites e-commerce, plate-formes d’échanges, jeux sur mobile et tablette, etc.) qu’il doit assurer et quel qu’en soit le support (ordinateur, tablette, mobile), le développeur full stack est confronté aux questions d’interface, de navigation, d’interactivité, de structuration des écrans (ou pages). le développeur web/mobile doit être en mesure de les comprendre et de les prendre en charge dans le cadre de sa propre activité.

Savoir administrer et optimiser une base de données

USAL3L

Maitriser la programmation web côté serveur et la construction de pages web dynamiques.

Accompagnement sur un plan méthodologique du projet conduit en entreprise par chaque apprenti. Cet accompagnement est réalisé en présentiel (structuration méthodologique du projet, prise de recul sur l’avancement du projet) et à distance (tutorat). Il est décrit au point suivant.

Les contenus de l’unité sont traités en complément de l’accompagnement de projet. Ils sont, dans la mesure du possible, mis en relation avec cet accompagnement.

CMS

USAL3S

- Mesurer le potentiel de Wordpress pour la réalisation d’une application Web.
- Maîtriser l’ensemble des fonctionnalités natives de Wordpress.
- Optimiser l’outil d’après les critères : utilisabilité, ergonomie, sémantique, accessibilité.
- Enrichir Wordpress de fonctionnalités professionnelles.
- Intégrer une charte graphique en HTML / CSS et JS.
- Développer en PHP des requêtes d’affichage.
- Assurer la sécurité et le maintien du CMS.

Apporter les compétences élémentaires et nécessaires en système et réseau afin d’une part qu’ils appréhendent le fonctionnement de ces deux entités et acquièrent des rudiments d’administration.

Plutôt qu’une approche théorique des composants systèmes et des protocoles, on privilégiera une approche « vue utilisateur » en lien notamment avec le fonctionnement d’une application web.

Apprendre à structurer un programme et aborder l'utilisation de bibliothèques logicielles.

Aborder la notion de patrons de conception (design patterns) et l'utiliser pour comprendre les bibliothèques standards.

Savoir développer une application Web côté serveur

Maitriser les différents documents produits durant un projet

Développer une application de bout en bout, du cahier des charges à la recette

Utiliser des patrons de conception pour développer une application.

Approfondir les connaissances économiques, juridiques et de gestion nécessaires à la création d’entreprise

Élaborer un dossier de création d’entreprise

L'objectif principal de cette unité d’enseignement est d’appréhender les différentes spécificités des matériaux bois et composites, ainsi que leurs comportements physiques et mécaniques?:

- Identifier les éléments intrinsèques des matériaux bois et composites

- Identifier les compatibilités des matériaux et leurs particularités dans le cadre de mises en œuvre ou de fabrications mixtes

- Identifier les facteurs de performances physiques et mécaniques de composants bois à caractère innovant.

- Appréhender les principaux aspects juridiques et économiques qui touchent les PME.

- Appréhender le financement des entreprises, la gestion de projets innovants et la commercialisation de produits innovants.

L'objectif principal de cette unité d’enseignement est d’appréhender les différentes étapes d’une construction, de l’avant-projet (lever de mesures et rétroconception), à la production numérique (programmation et simulation d’usinage) en passant par l’expérimentation de solutions techniques pouvant être mises en œuvre (expérimentation et caractérisation de performances physiques et mécaniques). Il s’agira de?:

- Exploiter des fichiers de CAO sur la chaine numérique de production adaptée.

- Exploiter les données issues des levées de mesures.

- Expérimenter et développer des produits innovants.

- Optimiser les paramètres d’usinage à l’aide d’un outil de CFAO

- Simuler un usinage à l’aide d’outils de CFAO

- Scanner une pièce ou un ouvrage complexe

- Rétro-concevoir une pièce ou un ouvrage complexe

- Préparer un prototypage

- Tester les contraintes sur un produit

- Préparer l’usinage d’une pièce ou d’une partie d’ouvrage (sous-ensemble) complexe.

L'objectif principal de cette unité d’enseignement est?d’appréhender l’intégration d’un robot (ou d’une chaine robotisée) au sein d’un environnement industriel existant. Le cours abordera les notions suivantes?;

- la typologie des robots, ainsi que leurs usages principaux

- les différents modes de programmation d’un robot

- la technologie d’un robot, dédiée à la manipulation ou la préhension

L'objectif principal de cette unité d’enseignement est de maitriser les problématiques de physique du bâtiment et de stabilité tant générale que face aux phénomènes que sont les attaques du feu ou les phénomènes sismiques?:

- Analyser et exploiter des études de performances énergétique des parois

- Être capable de proposer et de justifier des solutions de stabilisation générale des ouvrages

- Être capable, dans le cadre normatif adapté?; de proposer et de justifier des solutions de tenue au feu des ouvrages ou partie d’ouvrage

- Être capable, dans le cadre normatif adapté, de proposer et de justifier des solutions vis-à-vis des effets d’une action extérieure de type «?séisme?»

L'objectif principal de cette unité d’enseignement est de renforcer la manière d’aborder l’étude de prix et l’étude technique de bâtiments innovants, mais aussi tout ce qui est inhérent à leur organisation de façon collaborative (BIM) ou non. Il s’agira?d’?:

- Analyser, décoder le projet architectural pour en déduire des solutions techniques compatibles,

- Répondre à une affaire en élaborant un métré, en déterminant le coût et en rédigeant le devis de bâtiments innovants,

- Concevoir des solutions constructives de bâtiments innovants, depuis l’explication du besoin jusqu’à la définition détaillée, en intégrant toutes les contraintes techniques, économiques et environnementales,

- Piloter et gérer des chantiers de bâtiments innovants, en garantissant l’avancement, la qualité et la prévention des risques,

- Collaborer avec les différents corps d’état (BIM) pour la conception et l’organisation de chantiers de bâtiments innovants.

L'objectif principal de cette unité d’enseignement est d’étudier un projet de construction bois innovant, en équipe, au niveau du volet architectural, économique et technique, mais aussi en développant une étude d’industrialisation pour une partie de la production?:

- Développer le sens de l’analyse en équipe

- Analyser la structure de l’entreprise ayant la charge du projet, afin de proposer des scénarios cohérents

L'objectif principal de cette unité d’enseignement est de permettre une participation active dans la mise en œuvre de projets d’ingénierie de produits innovants dans le secteur de la filière bois, tant au niveau de l’éco-conception que du développement?:

- Réaliser, dans le cadre d’avant-projet ou de projet d’ingénierie bois, les recherches appliquées à la définition de nouveaux produits et à l'amélioration de produits existants

- Identifier, sélectionner et analyser avec esprit critique diverses ressources dans son domaine de spécialité pour documenter un sujet et synthétiser ces données en vue de leur exploitation

- Utiliser en autonomie des techniques courantes dans le domaine de la modélisation et de la représentation technique.

L'objectif principal de cette unité d'enseignement est l'intégration de l'ERP dans un système d'information et le pilotage d'une production?:

- Identifier les éléments d'industrialisation nécessaires au fonctionnement d'un progiciel de gestion intégré (ERP),

- Saisir les informations nécessaires au pilotage d'un projet : nomenclatures, processus, fournisseurs, durées et délais, ...

- Optimiser les approvisionnements en matière d'œuvre et composants,

- Suivre la production, analyser les résultats et choisir des solutions d'optimisation ou de correction,

- Décrire les flux dans un process, éventuellement automatisé et intégrant les principes de l'usine 4.0 .

L'objectif principal de cette unité d’enseignement est l’étude d’avant-projets ou de projets d’ingénierie bois innovante, en équipe, du point de vue de l’éco-conception, de l’industrialisation et/ou de la production. L’étude peut intégrer l’automatisation ou la robotisation d’une partie de la chaîne de fabrication et être associée à la gestion de données d’un système d’information, notamment pour l’optimisation de la chaîne numérique. Il s’agira de?:

- Réaliser, dans le cadre d’avant-projet ou de projet d’ingénierie bois, les recherches appliquées à la définition de nouveaux produits, processus ou procédés et à l'amélioration de produits, processus ou procédés existants

- Identifier, sélectionner et analyser avec esprit critique diverses ressources dans son domaine de spécialité pour documenter un sujet et synthétiser ces données en vue de leur exploitation

- Analyser la structure de l’entreprise ayant la charge du projet, afin de proposer des solutions cohérentes et pertinentes

- Intégrer, par une approche du cycle de vie, une gestion optimale des impacts environnementaux durant toutes les phases du cycle du produit, processus ou procédé.

- Utiliser en autonomie des techniques courantes dans le domaine de la modélisation et de la représentation technique notamment

- Déterminer, de manière objective et factuelle, un processus de fabrication

- Etablir le cahier des charges pour l’acquisition de machines innovantes et interroger les fournisseurs

- Evaluer l’ensemble des coûts associés à l’avant-projet ou au projet .

USCF09

Les enseignements d’ouverture ont pour principale finalité la découverte et l’appropriation de références en sciences humaines et sociales à partir de médias culturels (notamment littérature, cinéma, théâtre) avec lesquels les élèves ne sont pas ou peu familiers. L’objectif est d’une part de permettre l’accès à des concepts et théories des sciences humaines et sociales à partir de médias culturels, d’autre part d’expliciter comment différents médias culturels participent de la construction de rapports au monde spécifiques.

Manager les hommes : les nouvelles technologies de l’information et l’accès aux savoirs ont modifié profondément le statut et la posture du manager. Plus que son expertise, on attend de lui sa capacité à diriger les équipes, à fédérer les hommes autour d’un projet ou d’une vision, à les faire grandir, à conduire le changement, à faire face aux problèmes et à l’environnement parfois complexe, où il devra répondre à des paradoxes sans perdre le cap de la stratégie de l’entreprise. L’objectif de ce bloc de compétences est d’apporter des outils et des méthodes qui lui permettront de mener à bien sa mission, de comprendre les mécanismes qui se jouent dans le rapport à l’équipe, à sa hiérarchie, à l’organisation … et pour prendre de bonnes pratiques visant à l’efficacité managérial et au Manager durable.
Maitrise de l’Anglais : la maîtrise de l’anglais en « supply Chain » est incontournable, en raison de la transversalité des activités des périmètres de responsabilités [souvent internationaux] mais aussi par la diversité et les interactions entre une multitude de parties prenantes (fournisseur, client, service achat, R&D, Finances, SAV, données techniques, SI….). Un Supply Chain Manager doit pouvoir suivre une conversation dans un cadre professionnel mais aussi de se familiariser avec le vocabulaire industriel et technique. Le résultat attendu est l’obtention d’un score d’au moins 700 points au test d’évaluation du TOEIC ou d’un score B2 au test d’évaluation du Bulats.

Cette unité d’enseignement permet aux élèves de comprendre l’environnement économique du secteur du tourisme culturel, d’analyser les tendances des marchés nationaux et internationaux, de distinguer les enjeux d’adaptation ou d’évolution des entreprises et des métiers du guidage et de la médiation, de travailler sur la question de l’interculturalité. Il offre un cadrage du secteur touristique comme phénomène socio-culturel. Il a pour but de familiariser les futurs guide-conférenciers à l’hétérogénéité des publics et de leurs attentes, à l’évolution des patrimoines, et d’offrir aux auditeur.trice.s l’occasion d’une prise de recul sur la « mise en désir » de la destination touristique.

Ce cours vise à former les auditrices et auditeurs sur les cadres administratifs, législatifs et techniques de leur future profession : connaissance des statuts et conditions du métier de guide-conférencier, organisation logistique d'une visite guidée, lien avec l'institution culturelle ou le site touristique, pratiques numériques, marketing et communication.

• Savoir appliquer les règles de sécurités liées aux normes en vigueur, notamment feront NFC 18-510 ainsi que la norme NFC 15-100

• Savoir identifier les risques liés à l’électricité en environnement industriel et environnement ionisant.

• Savoir travailler à proximité de l’électricité en toute sécurité.

• Préparer l’habilitation électrique

• Comprendre les méthodologies et protocole d’échange de données entre les systèmes

• Analyser et maintenir une installation communiquant.

• Animation de réunion, rédaction de rapports, relationnel client

• Savoir exercer son rôle de responsable opérationnel d’une équipe

• Connaitre les règles fondamentales du génie électrique

• Savoir définir la qualité de l’énergie

• Savoir identifier un pollueur électrique et savoir identifier les préjudices qu’ils peuvent faire subir aux autres utilisateurs du réseau.

• Savoir concevoir et comprendre un schéma d’installation électrique HT/BT

• Connaitre les méthodes de redondances d’alimentation électrique.

• Savoir définir une installation d'éclairage

Complément des US2 ou US3 selon le bassin d'emploi régional

Cette US permet de donner une vue d’ensemble du Lean, l’état d’esprit, les bonnes pratiques, à partir d'une situation de production industrielle, de cartographier les flux, d’identifier les sources de progrès, de proposer et mettre en œuvre des améliorations, de caractériser les systèmes de flux (poussé, tiré, kitting), évaluer les coûts et les gains des améliorations.

- Identifier les caractéristiques du monde rural et les politiques d'entreprise agricole et rurale.
- Etudier le fonctionnement des différentes filières dans les 3 productions.
- Se situer dans les filières en tant que conseiller, en lien avec les différents partenaires

-Identifier les grandes orientations d'un territoire.
-Réaliser le diagnostic technico-économique, financier, environnemental et social de l'exploitation agricole.

Mener à bien un projet de conseil en élevage, au sein d'une équipe

- Observer et comprendre le comportement animal
- Faire le lien entre pratique d'élevage et qualité des produits

Compléter les connaissances en matière de conduite d'élevage

Utiliser l'anglais scientifique et technique adapté au conseil en élevage.

USTC10

Programme adapté en fonction de la spécialité du parcours et de la formation initiale de l’apprenant qui intègre le parcours.

Organisation et management?: organisation de la PME à la multinationale. Outils de communication professionnelle, bases de droit du travail individuel et collectif, prévention des risques professionnels, Approche comportementale des personnes en entreprise, Sociologie

Cette UE permet aux apprenants de renforcer leurs compétences en anglais écrit et parlé.



Maintenance corrective (établir un contrat de défaillance, isoler la chaine fonctionnelle en panne, identifier les composants, émettre des hypothèses, effectuer des tests et contrôles, repérer le composant défectueux, remettre en service, assurer la traçabilité de l’opération







Maintenance préventive?: recenser et planifier les contrôles, établir un plan de maintenance et l’intégrer dans les systèmes de GMAO




Maintenance prédictive?: analyser et interpréter les données issues de capteurs




Conduite?: effectuer la mise en fonctionnement, l’arrêt, les paramétrages, assurer le fonctionnement en mode dégradé




Analyse vibratoire, thermique et lubrifiants




Introduction aux outils GMAO




Organisation des activités de maintenance en intégrant plus d’autonomie et d’analyse qu’un niveau Bac+2

Electrotechnique, électronique, électromécanique (machines électriques) et automatisme appliqués à la maintenance.

Vérification de la conformité d’installation au regard de la réglementation technique, des normes en vigueur et des dispositifs de protection nécessaires contre les risques.

Correspond à la formation à l’habilitation électrique de niveau BR

Notions utiles au calcul d'écoulements permanents et non permanents à surface libre et sous pression.

Appréhender les principes généraux des capteurs et des chaînes de mesures associées.

Appréhender la mise en œuvre et la caractérisation d’un processus de mesure (grandeur, méthode, moyens matériels, opérateurs, milieu).

Exprimer un résultat sous la forme : valeur numérique, unité et incertitude associée.

Comprendre les principes de fonctionnement des ordinateurs, les bases de la programmation et de l'algorithmique ainsi que les concepts et les techniques de base de la programmation en langage C

Acquérir les connaissances de base sur la communication numérique, les réseaux informatiques et les réseaux de terrain.

Ce cours constitue une initiation aux concepts d'atomes, de molécules, de supramolécules, de biomolécules et de nanoparticules. Il expose et illustre de manière pédagogique les propriétés physico-chimiques et les réactivités de ces constituants de la matière et du vivant. Il s'appuie sur la plate-forme d'enseignement à distance Moodle pour optimiser la relation auditeur-enseignant.

Cette UE fait partie du Tronc Commun de plusieurs filières ingénieur du Cnam :
• le titre ingénieur spécialité Bio-informatique (CYC8200), spécialité Chimie, parcours analyse chimique et bioanalyse (CYC8401) ou parcours chimie moléculaire et formulation (CYC8402), spécialité Génie biologique (CYC8600) et spécialité Gestion des risques (CYC9000).

Cette UE est par ailleurs proposée aux élèves préparant :
• la licence Sciences Technologies Santé, mention Sciences et technologies (LG040), en particulier dans les parcours Analyse chimique et bioanalyse (LG04002), Biologie et biotechnologies (LG04003) et Chimie (LG04004).