bg-header
  • Comptabilité Contrôle Audit (CCA)

Comptabilité Contrôle Audit (CCA) 4 diplômes

Animer une antenne de contrôle de gestion liée aux responsabilités opérationnelles.

- identifier, vérifier, comptabiliser les documents commerciaux pour produire des états comptables
- préparer et comptabiliser les déclarations de TVA
- comptabiliser les documents bancaires et suivre la trésorerie au quotidien
- justifier le solde des comptes et rectifier les anomalies
- comptabiliser les opérations d'arrêtés des comptes (amortissements, dépréciations, provisions et autres régularisations comptables)
- participer à la détermination du résultat fiscal et à la préparation des déclarations fiscales
- rédiger les documents administratifs et de gestion
- procéder aux contrôles comptables élémentaires par cycles (achats, ventes, trésorerie, paie, opérations d'inventaire)
- participer à la détermination du résultat comptable et à l'établissement des comptes individuels
- participer à la détermination du résultat fiscal et à l'établissement de certaines déclarations fiscales
- participer à la clôture de l'exercice comptable
- mettre en œuvre des outils élémentaires d'analyse et de gestion des états financiers et interpréter les informations ainsi dégagées
- présenter des données de gestion
- comptabiliser les principales opérations liées à la vie des sociétés : création, nouveaux apports des associés/actionnaires, emprunts classiques, répartition de résultats et leurs impacts fiscaux

• Analyser, traiter et contrôler le traitement des opérations concernant les capitaux propres et les dettes financières (répartition de résultat y compris dans des situations complexes, augmentation et réduction de capital, etc.).
• Procéder à des évaluations d’entreprises : choisir les méthodes appropriées, les mettre en œuvre, analyser les résultats au regard des décisions à prendre.
• Analyser la performance de l’entreprise, sa situation financière et ses besoins de financement à l’aide des méthodes d’analyse appropriée (analyse fonctionnelle, tableau des flux) en articulation avec le diagnostic stratégique et organisationnel de l’entreprise et restituer les conclusions de manière claire et synthétique.
• Piloter, traiter et contrôler l’élaboration des états financiers et de la liasse fiscale (y compris pour des opérations complexes de contrats à l’avancement, d’opérations en devises).
• Analyser, traiter et contrôler le traitement des opérations concernant les capitaux propres et les dettes financières (émission, souscription, remboursement d’emprunts, recours au crédit-bail).
• Définir le périmètre de consolidation et les modalités de traitement à mettre en place selon le référentiel comptable français.
• Organiser et réaliser les travaux de consolidation des groupes selon le référentiel comptable français.
• Choisir selon la stratégie de l’entreprise et mettre en œuvre les réseaux de calcul des coûts des différentes méthodes : coûts complets, coûts partiels, etc.
• Elaborer le système de comptabilité de gestion de l’entreprise et savoir le faire évoluer en fonction des caractéristiques de l’entreprise, de son contexte ses besoins et contraintes.
• Etre capable de conseiller les dirigeants et managers opérationnels sur les méthodes de calcul des coûts à utiliser en fonction du type de décision qu’ils ont à prendre.
• Elaborer le système de mesure et de pilotage de la performance de l’entreprise en tenant compte de sa stratégie et de son organisation (prix de cession interne, tableaux de bord, outils de la qualité).
• Concevoir, déployer et faire vivre le processus budgétaire.
• Concevoir, déployer et produire les tableaux de bord de pilotage en articulation avec la stratégie déployée.
• Identifier les caractéristiques des formes sociales (sociétés de personnes ou de capitaux), en mesurer les conséquences fiscales et sociales.
• Distinguer les étapes de la vie juridique d’une société et mettre en œuvre les formalités requises à chacune d’elle.
• Définir, mettre en œuvre et suivre les règles de gouvernance applicables à la forme sociale choisie (rôles et responsabilités des dirigeants, etc.).
• Calculer et contrôler le résultat fiscal de l’entreprise dans le régime de l’impôt sur le revenu comme de l’impôt sur les sociétés.
• Identifier, mettre en œuvre les régimes de TVA applicables à l’entreprise, calculer la TVA due, remplir la déclaration de TVA.
• Modéliser un système d’information en tenant compte des nouveaux outils, matériels et services disponibles et écrire un programme informatique.
• Concevoir une base de données, créer une application informatique et gérer un système d’information.