bg-header

Territoires 86 modules d'enseignement

Cette UE a pour objectif d'étudier les enjeux des réseaux sociaux en matière de stratégies et de tactiques marketing.

Acquérir à l'issue du cours les principaux concepts de base de la programmation ainsi qu'une connaissance pratique de la réalisation de programmes en JAVA.

Maîtriser les concepts fondamentaux de la programmation objet.

• Apprendre à installer et paramétrer un poste de travail pour le relier à un réseau local

Cet enseignement s'intéresse à l'impact des caractéristiques des données massives (volume, variété, vélocité) sur les méthodes de fouille de données. Sont examinées les approches actuelles qui permettent de faire passer à l'échelle les méthodes de fouille, en insistant sur les spécificités des opérations de fouille en environnement distribué.
Les caractéristiques mentionnées sont ensuite considérées de façon plus spécifique pour certains problèmes fréquents dans le traitement des données massives. Sont ainsi abordés les systèmes de recommandation et la recherche efficace par similarité, la classification automatique et l'apprentissage supervisé sur une plate-forme distribuée, les opérations spécifiques au traitement des données textuelles souvent hétérogènes, les implications de la vélocité sur la fouille de flux de données, l'analyse de grands graphes et de réseaux sociaux.
L'UE s'intéresse également au rôle de la visualisation et de l'interaction, non seulement dans la présentation des résultats mais aussi dans les opérations de fouille de données.

US1742

Ce module vous permet de découvrir les différents outils à votre disposition pour réussir vos ventes, quels que soient votre secteur d'activité, votre cible de clientèle ou la taille de l'entreprise :


sensibiliser aux enjeux de la vente et à l'importance de la prospection,


mettre en évidence les conditions de la réussite commerciale,


apprendre à construire son plan d'action commerciale,


maîtriser les techniques de la prise de rendez-vous et de l'entretien de vente,


organiser le suivi de l'information et des contacts commerciaux,


découvrir les apports des outils informatiques au service du commercial

Le module vise à s'approprier les compétences en développement personnel et communication interpersonnelle qui permettent de prendre conscience de ses ressources, se poser les bonnes questions et envisager de façon constructive la réalisation de ses objectifs.
Ainsi, il permet de :

• mieux se connaître pour s'apprécier et pour établir des relations efficaces et constructives avec ses interlocuteurs,
• savoir se positionner selon les personnes et les situations et adapter son comportement.

L'objectif sera de permettre au stagiaire d'acquérir les réflexes juridiques fondamentaux dans le cadre de l'exploitation commerciale de l'entreprise afin qu'il puisse jouir d'une autonomie juridique raisonnable.
Le module vise à s'approprier les compétences juridiques fondamentales afin de développer les meilleures stratégies pour l'entreprise, en sécurisant les négociations et le suivi des engagements contractuels.
Le stagiaire devra également être en mesure d'appréhender au mieux ses relations avec les professionnels du droit.

US1747

Cette formation permet au stagiaire :

• de comprendre la dimension financière d'un projet et ses impacts sur le fonctionnement économique de l'entreprise,
• de comprendre la nécessité de budgéter un projet pour avoir une meilleure vision de la performance,
• d'acquérir une méthode d'analyse et d'élaboration budgétaire et savoir maîtriser sa mise en œuvre,
• de savoir repérer et gérer les ressources matérielles, immatérielles et financières à mobiliser dans le cadre d'un projet,
• de savoir mettre ces éléments en lien avec la comptabilité de générale de l'entreprise en vue de prendre les bonnes décisions nécessaires à la réussite d'un projet.

Cette formation permettra au stagiaire de prendre des décisions éclairées à partir de la prise en compte des données issues de la comptabilité analytique et de sa mise en résonance avec les autres paramètres constitutifs de la stratégie du projet ou de l'entreprise.

Dans un contexte juridique rigide et mouvant, permettre aux stagiaires de :

• maîtriser les étapes de la gestion quotidienne des ressources humaines, en conformité avec la loi, dans les délais et avec les bons outils,
• connaitre les risques juridiques et financiers en cas de non respect de la réglementation.


Rendre autonomes les stagiaires dans l'ensemble du processus RH, depuis la définition d'une stratégie de recrutement jusqu' à la rupture ou la fin naturelle du contrat de travail.

• sensibiliser à la démarche compétence dans une relation de travail
• acquérir une méthode d’analyse des situations de travail et savoir maîtriser sa mise en œuvre
• savoir repérer les compétences à mobiliser dans le cadre d’un projet, d’une mission et plus largement d’un emploi
• savoir définir les besoins en formation et ainsi conduire son plan d’amélioration des compétences

• Inciter à la réflexion globale et à la prise de hauteur et renforcer les capacités d’analyse et de synthèse
• Développer la culture de la formalisation et de la validation écrite
• Faire connaître et initier l’application d’une méthode opérationnelle de management de projet dédié aux processus entrepreneuriaux

Cette formation permet au stagiaire d'appréhender son rôle de manager dans le cadre d'un management de proximité dans lequel la dimension humaine est prépondérante et d'en maîtriser les principaux " outils ".

Cette formation implique le stagiaire dans sa dimension opérationnelle en structurant son marketing, en analysant son environnement et en veillant à trouver des solutions aptes à mieux le positionner dans son univers concurrentiel.

Cette formation permet au stagiaire :

• d'acquérir une méthode de validation de recherche de cohérence entre ses choix personnels et la pertinence de son projet entrepreneurial
• de positionner son offre au sein de l'entreprise et dans le marché
• d'identifier plus clairement les menaces et les opportunités de tous les environnements liés au projet.
• de construire un plan stratégique de développement en s'appuyant sur les capacités actuelles ou à venir

US174H

Cette formation permet au stagiaire :

• De positionner son projet entrepreneurial dans le temps (l'offre envisagée est-elle toujours d'actualité, est-elle porteuse d'avenir ?) et selon un critère de différenciation,
• de positionner son offre au sein de l'entreprise et dans le marché selon des critères spécifiques à l'innovation (degré de nouveauté, écart de performance, substitution à d'autres offres...),
• d'identifier plus clairement les tendances actuelles et futures fondant son projet,
• de remettre en cause certaines logiques de développement montrant des limites face à l'évolution des besoins des clients,
• d'intégrer la place que prennent l'apprentissage et l'acquisition de compétences dans les projets innovants.

• Permettre à l'auditeur d'appliquer les méthodes de gestion de projet AGIR Projet et de gestion des compétences AGIR Compétences sur son PROJET
• Guider l'auditeur dans la définition et la mise en œuvre du plan d'amélioration des compétences utiles au projet proposé par AGIR Compétences
• Favoriser la régulation entre les acteurs du projet : pilote du projet, comité de pilotage/chef d'entreprise, autres acteurs...
• Contrôler le déroulement du projet tel que défini en début de formation
• Aider à ré-étalonner, réajuster le projet en fonctions des aléas survenus au cours du déroulement du projet
• Savoir conclure le projet dans le temps imparti
• Evaluer l'application et l'utilisation des méthodes AGIR Projet et AGIR Compétences

Maîtriser les modalités de la communication en milieu professionnel.

Appréhender l’organisation de la métrologie aux niveaux national, européen et international.

Appréhender l'intérêt de la démarche " qualité " (qui intègre nécessairement les contraintes réglementaires et de sécurité) dans le domaine des sciences et techniques industrielles, pour avoir soi-même confiance et inspirer confiance dans les actions engagées et les décisions prises pour le contrôle, l'analyse, la production... dans un contexte international.

Approfondir la langue tout en développant des capacités à communiquer en langue étrangère avec le monde de l’entreprise.

Acquérir le niveau 1 en anglais

Maîtriser les outils mathématiques permettant de calculer des incertitudes de mesures.

Savoir analyser, interpréter, présenter un résultat de mesure, de contrôle, d'analyses ou d'essai sous la forme : valeur numérique, unité, incertitude.
Acquérir et disposer de compétences en parfaite conformité avec les exigences normatives et avec les conclusions de bon sens

Utiliser les moyens informatiques dédiés à la métrologie.

Acquérir une expérience pratique de la mesure et de l'instrumentation, à travers des manipulations recouvrant différents domaines de la physique : électricité, magnétisme, optique, mécanique, en particulier pour les signaux faibles.

Présentation des différentes techniques de mesures optiques utilisées dans l’industrie.

Maîtriser les requêtes complexes en SQL (Structured Query Language) et savoir programmer côté SGBD (procédures stockées)

S’initier à l’administration et la sécurité des données

Comprendre les notions fondamentales de l’approximation et de la convergence

Comprendre l'architecture d’un système d’exploitation multitâches

Acquérir les compétences nécessaires au pilotage stratégique d’un organisme à vocation sociale ou culturelle en économie sociale et solidaire niveau 1

Acquérir les compétences nécessaires au pilotage stratégique d’un organisme à vocation sociale ou culturelle en économie sociale et solidaire

Acquérir les compétences nécessaires au pilotage stratégique d’un organisme à vocation sociale ou culturelle en économie sociale et solidaire

Acquérir les compétences nécessaires au pilotage stratégique d’un organisme à vocation sociale ou culturelle en économie sociale et solidaire niveau 3

Acquérir les compétences nécessaires à la gestion administrative et financière d'un organisme à vocation sociale ou culturelle en ESS niveau 1

Acquérir les compétences nécessaires à la gestion administrative et financière d'un organisme à vocation sociale ou culturelle en ESS

Acquérir les compétences nécessaires à la gestion administrative et financière d'un organisme à vocation sociale ou culturelle en ESS

Acquérir les compétences nécessaires à la gestion administrative et financière d'un organisme à vocation sociale ou culturelle en ESS

Acquérir les compétences nécessaires au management d'un organisme à vocation sociale et culturelle en ESS

Acquérir les compétences nécessaires à la mise en oeuvre d'une recherche action en ESS

Acquérir les compétences nécessaires à la mise en oeuvre d'une recherche action en ESS

Acquérir les compétences nécessaires à la mise en oeuvre d'une recherche action en ESS

Acquérir les compétences nécessaires à la mise en oeuvre d'une recherche action en ESS

Ce cours est axé autour de l’apprentissage d’un vocabulaire nécessaire pour décrire des œuvres, objets et monuments, l’entrainement à la compréhension orale (avec une variété d’accents), le travail sur la prononciation et l’intonation, les mises en situation de guidage, de conférence et de conversation.
Il doit permettre aux élèves d’atteindre un niveau équivalent au C1 du Cadre Européen Commun de Référence
Ce cours est enseigné en anglais. D’autres langues peuvent être enseignées dans certains centres Cnam en région.

Ce cours vise à fpréparer les futur.e.s guides-conférencier.e.s à la prestation de médiation orale, de la préparation de la trame d’une visite à la conduite d’un groupe. Cet enseignement permet de former les auditrices et auditeurs à la prise de parole, la maîtrise de la voix, la communication orale et gestuelle, ainsi qu'à l’animation. Il s’agit également d’apprendre à adapter son produit de visite à la situation : type de public, environnement, mise à disposition de supports techniques, etc. Ce cours inclut donc un enseignement théorique ainsi que des mises en situation et en application sur le terrain.

Ce cours a pour objectif d’enrichir les connaissances des auditeur.trice.s concernant les différentes typologies de patrimoines, l’histoire, les arts et la culture, ainsi que les domaines des sciences et des techniques. L’enseignement est adapté à un public de futurs professionnels de la médiation et intègre donc un enrichissement du vocabulaire spécifique aux domaines pré-cités, un apport de repères sur les principaux courants littéraires et des grands concepts religieux et culturels. Il prend aussi en compte les supports de valorisation territoriale, tels les « Villes et Pays d’art et d’histoire », les parcs naturels et les sites classés. Ce cours inclut des enseignements en classe et sur le terrain.

Ce cours vise à prendre du recul sur le territoire, d’une part, et sur l’objet culturel, d’autre part, afin d’adopter une posture de médiateur à leur égard. L’enseignement porte sur les compétences et les outils nécessaires à la lecture et à l’interprétation d’une œuvre, d’un objet patrimonial, d’un site, d’un monument ou d’un territoire. Il s’agit aussi de savoir identifier et comprendre la notion de « paysage » et les grilles de lecture pour l’observer et le décrire.

Ce cours inclut la maîtrise des techniques d’information et communication : recherche documentaire, création d’un commentaire pour une visite, sélection et analyse de données nécessaires pour exploiter, argumenter et critiquer un objet culturel.

• Connaître les différents statuts professionnels dans les structures touristiques et culturelles.

• Acquérir des éléments pertinents concernant les actions culturelles, la diffusion et la mise en œuvre des prestations de guidage en France, afin de s'insérer sur le marché du travail.

• Approches culturelles des publics : identifications, besoins spécificités et particularités.

• Insertion professionnelle.

Connaître l'environnement macro et microéconomique de la chaîne de valeur touristique.
Comprendre les différents acteurs et segments de l'économie du tourisme.
Analyser l'impact de l'activité touristique sur le développement territorial.

Sociologie du tourisme

• Cette unité permet de comprendre le besoin de l’entreprise touristique (projet numérique et digital pour l'hôtellerie, projet de nouvelles prestations pour un territoire, etc.) afin de le formaliser dans un cahier des charges.

• Elle permet également de cadrer la mission, présenter et échanger avec l'entreprise touristique (analyse concurrentielle, tendances du marché), puis proposer la stratégie pour mettre en œuvre le projet.

• Cette unité d’enseignement permet aux élèves d’identifier les ressources humaines et techniques de l'entreprise à mobiliser dans le projet : repérer les compétences et les savoirs techniques en interne (chef de produit, community manager, web designer etc.) et à pourvoir, d’organiser et planifier le travail de l'équipe projet, de définir le budget en tenant compte des contraintes de l'entreprise.

• Cette unité d’enseignement permet aux élèves de comprendre l’environnement numérique et digital du secteur du tourisme, d’analyser les tendances des marchés nationaux et internationaux, de distinguer les enjeux d’adaptation ou d’évolution des entreprises.

• Cette unité d’enseignement permet aux élèves de comprendre les enjeux liés à la question de la marque d’une entreprise et d’un territoire, de travailler sur des exemples concrets en lien avec les besoins exprimés par les clientèles. Les questions liées à la distribution sont également abordées.

• Cette unité d’enseignement assure aux élèves de connaître les conditions de mise en œuvre et le suivi de l'évolution de projet grâce aux tableaux de bord. L’adaptation aux aléas conjoncturels qui ont une grande influence sur les activités touristiques sont également envisagées ainsi que leurs solutions correctives, l’animation de l'équipe projet et le report à la direction.

• Définir la stratégie de communication avec les différents supports existants et la mettre en œuvre, organiser des événements pour présenter le projet finalisé aux partenaires, à la presse, aux blogueurs du tourisme et au grand public, participer à des salons professionnels ou grand public pour informer des clientèles françaises ou internationales : tels sont les principaux objectifs de cette unité d’enseignement.

• Développer les compétences linguistiques et l’autonomie de compréhension et d’expression des futurs chefs de projets touristiques.

La supply chain doit être considérée comme un atout stratégique pour en faire un avantage concurrentiel et contribuer ainsi au développement des ventes, à la réduction du besoin en fonds de roulement et à l’accroissement de la rentabilité. L’objet de cet enseignement est de passer en revue les fondamentaux de la logistique autour des grands enjeux de compétitivité intégrant l’ensemble des éléments constitutifs du service client au développement durable. Cette approche globale doit s’intégrer parfaitement dans le système entreprise et son environnement de marché servant la finalité de celle-ci :

Avoir une approche globale de la logistique pour piloter et manager la supply chain, élaborer la stratégie logistique en fonction des axes concurrentiels et des objectifs stratégiques de l’entreprise.
Définir et comprendre les enjeux de l’entreprise étendue en intégrant l’ensemble des fonctions de l’entreprise et ses partenaires pour en maximiser les résultats.
Connaitre l’environnement externe, les forces et faiblesses internes de l’entreprise, interpréter le changement et adapter les stratégies tout en fédérant l’organisation vers l’atteinte des objectifs.
Développer une approche axée sur la création de valeur et la recherche de l’avantage concurrentiel, le management stratégique.

Ce bloc de compétences couvre l'ensemble des méthodes et outils de pilotage en gestion de production industrielle : la gestion des stocks, les différents niveaux de la gestion industrielle et commerciale, du long terme [planification industrielle et commerciale] au très court terme [l’ordonnancement de l’atelier], ainsi que le suivi de la production. Ce cours montre comment la gestion industrielle permet de traduire la stratégie industrielle en actes concrets dans les usines et les ateliers. Il permet également de prendre conscience des enjeux couverts par les décisions de gestion de production et logistiques.

Comprendre l’organisation et le rôle de la fonction logistique au sein de l’entreprise et comprendre les interactions avec les autres services de l’entreprise. Il couvre également l’ensemble des sujets, méthodes et outils liés aux activités de transports et de stockage dans l’organisation logistique de l’entreprise. Il inclut les différents transports terrestres [routier, fluvial et ferroviaire], le transport maritime et le transport aérien, ainsi que les sujets connexes comme les incoterms, les assurances, la douane et les emballages.

Ce bloc de compétences traite de ce qu’il est convenu d’appeler les « nouvelles méthodes de production ». Il en expose l’approche et les principes généraux en détaillent les principaux outils, de manière à permettre aux auditeurs d’en maîtriser l’usage et de les mettre en pratique dans une démarche cohérente et en phase avec la stratégie de l’entreprise.

En termes de démarches et de principes généraux, ces cours portent sur la maîtrise de la synchronisation des flux et sur la maîtrise de la qualité. Sont ainsi traités les approches de la « production au plus juste (Lean management) et du « Six sigma ». Dans ce cadre sont également abordées les démarches issues de du Toyota Production System, et plus particulièrement la gestion des Muda [gaspillages], les chantiers Hoshin et l’approche Kaizen /5S.

Au niveau des méthodes et des outils sont traités l’analyse des risques et l’AMDEC, la méthode et les principaux outils de résolution des problèmes la maîtrise statistique des processus (MSP ou SPC), les techniques comme les détrompeurs (Poka Yoke), l’autonomation (Jidoka), la méthode SMED, le management visuel, etc.

Enfin bloc de compétences traite des indicateurs de performance et de l’élaboration de tableaux de bord adaptés aux objectifs, mais également de la gestion des risques dans un environnement globalisé et mondialisé.

L’assertivité désigne une attitude à la fois d’affirmation de soi et de respect d’autrui. Se comporter en leader consiste à écouter, à s’exprimer et à défendre ses positions sans empiéter sur celles des autres.

Cela revient à adopter une attitude de fermeté sur ce qui n’est pas négociable et de souplesse sur ce qui l’est, de façon à développer des relations à la fois plus efficaces et plus harmonieuses.

Prendre conscience de son fonctionnement et de sa personnalité de Manager
Affirmer son positionnement managérial et son territoire de responsabilités
Développer confiance en soi et assertivité.
S'affirmer avec justesse en situation professionnelle
Etre agile dans sa posture et moduler ses comportements au regard du contexte
Gagner en efficacité dans la gestion des conflits
Déterminer et comprendre quel est l’impact de sa communication à l’orale
Accroître sa qualité de « présence » en situation managériale
Évaluer sa propre force de conviction et de proposition

Manager les hommes : les nouvelles technologies de l’information et l’accès aux savoirs ont modifié profondément le statut et la posture du manager. Plus que son expertise, on attend de lui sa capacité à diriger les équipes, à fédérer les hommes autour d’un projet ou d’une vision, à les faire grandir, à conduire le changement, à faire face aux problèmes et à l’environnement parfois complexe, où il devra répondre à des paradoxes sans perdre le cap de la stratégie de l’entreprise. L’objectif de ce bloc de compétences est d’apporter des outils et des méthodes qui lui permettront de mener à bien sa mission, de comprendre les mécanismes qui se jouent dans le rapport à l’équipe, à sa hiérarchie, à l’organisation … et pour prendre de bonnes pratiques visant à l’efficacité managérial et au Manager durable.
Maitrise de l’Anglais : la maîtrise de l’anglais en « supply Chain » est incontournable, en raison de la transversalité des activités des périmètres de responsabilités [souvent internationaux] mais aussi par la diversité et les interactions entre une multitude de parties prenantes (fournisseur, client, service achat, R&D, Finances, SAV, données techniques, SI….). Un Supply Chain Manager doit pouvoir suivre une conversation dans un cadre professionnel mais aussi de se familiariser avec le vocabulaire industriel et technique. Le résultat attendu est l’obtention d’un score d’au moins 700 points au test d’évaluation du TOEIC ou d’un score B2 au test d’évaluation du Bulats.

L’analyse financière et stratégique constitue la première pierre de l’édifice concourant à appréhender et gérer les enjeux financiers de la chaîne logistique. Ce premier cours permet, pour des non spécialistes de la comptabilité et de la finance, d’aborder avec aisance les concepts de base de l’analyse financière : Bilan, compte de résultat, BFR, etc. Cela permet d’éclairer le manager sur l’environnement financier de l’entreprise dans lequel il évolue et de lui permettre de bâtir un raisonnement solide quant aux impacts financiers de ses actions. La maîtrise de l’environnement financier de l’entreprise permet au manager d’aborder sereinement les concepts plus techniques liés à l’évaluation de la rentabilité d’un investissement et à la modélisation de l’organisation permettant d’évaluer et de gérer les coûts (de son service, des produits, des clients…).

Armé des différents outils d’analyse et de gestion des coûts et des investissements, le manager en logistique financière est en mesure d’évaluer les impacts financiers des actions logistiques. La prise en compte des impacts financiers de la logistique offre au manager une vision transversale de l’organisation lui permettant de comprendre le comportement des coûts (et donc de la valeur sous-jacente) tout au long de la chaîne logistique. Ce diagnostic lui permet d’être force de proposition auprès de la direction générale afin d’optimiser efficacement la chaîne logistique.

La réalisation d’une étude de cas sur le plan stratégique de la logistique permettra de confronter ces acquis sur le plan transversal en intégrant les dimensions financières, stratégiques, logistiques et industrielles de l’entreprise.

La gestion de projet ne s’improvise pas et demande le suivi d’une méthodologie rigoureuse pour conduire tout projet complexe vers l’atteinte des objectifs. Jamais simples, les projets d’amélioration des performances de la chaîne logistique se gagnent sur tous les fronts : celui des clients, des prestataires logistiques, des fonctions internes, des processus internes, du système d’information et des fournisseurs. L’objectif de ce cours est d’abord d’appréhender la terminologie propre à la gestion de projet avant d’exposer la méthodologie et les outils qu’un chef de projet doit maîtriser pour organiser, fédérer et coordonner les ressources humaines, matérielles, financières et temporelles utiles à la réalisation du projet. Ce cours sera complété par des modules de gestion budgétaire, de management des équipes et de gestion du changement.

Cette unité couvre l’ensemble des domaines liés aux systèmes d’informations. Il montre comment le système d’information peut devenir un vecteur important du déploiement de la stratégie de l’entreprise et sa traduction dans la stratégie logistique. C’est le schéma directeur du système d’information.

Aujourd’hui, le système d’information est incontournable dans la gestion et la maitrise de l’information temps réel. Pour cela, il est capital de savoir structurer, définir les méthodes de collectes, de traitements et de restitutions de l’information tout en garantissant l’intégrité et la confidentialité de l’information. C’est l’architecture et fonction du système d’information.

Il existe beaucoup de types de logiciels informatiques : par fonction (décisionnel, planification, ordonnancement…), par besoin (MES, WMS, APS…), par secteur d’activité (verticalité du logiciel (bois, menuiserie, agroalimentaire, distribution ou au contraire généraliste). Il est donc essentiel de savoir comment le choisir.

Enfin, la mise en œuvre d’un logiciel et en particulier d’un ERP doit être un projet d’entreprise. Ce n’est pas un projet comme les autres, il a sa méthodologie et ses facteurs clés de succès et en particulier l’accompagnement du changement.

Cette US a pour objectifs :


• L’acquisition de connaissances sur les différentes formes de tourismes et les catégories de touristes

• L’acquisition de compétences méthodologiques pour saisir et identifier les transformations du secteur et des pratiques touristiques à différentes échelles

• La familiarisation avec les outils professionnels de mise à jour et de veille des évolutions du secteur

• L’acquisition de compétences linguistiques professionnelles

Cette US a pour objectifs :


• L’acquisition des savoir-être et des savoir-faire professionnels de l’hospitalité dans différents contextes touristiques

• L’apprentissage de la gestion d’ une relation clientèle sur une destination et/ou un lieu touristique

• L’apprentissage de l’accompagnement de la clientèle lors d'une réservation ou l'achat de prestation touristique en ligne. Accueillir, informer et orienter la clientèle touristique

• Contribuer à l’organisation, à l'accueil et à l'animation lors d'évènements touristiques.

• L’acquisition des compétences linguistiques professionnelles

Cette US a pour objectifs :


• L’apprentissage des différents parcours clients et des outils numériques (réseaux sociaux, etc.)

• L’apprentissage de la gestion de la satisfaction client- réclamation

• L’apprentissage du conseil/ vente auprès des clients

• L’apprentissage des outils de personnalisation de l’expérience client

• L’appropriation des politiques / référentiels client et la mise en œuvre dans son poste

Cette US a pour objectifs :


• L’apprentissage de l’organisation des données touristiques et diffuser de l'information sur différents supports.

• L’apprentissage des outils élémentaires de gestion des données clientèles

• L’apprentissage des fondamentaux des droits de la clientèle en matière de protection des données personnelles

• L’apprentissage des fondamentaux de la sécurité de la clientèle dans différents contextes touristiques (sécurité sanitaire, physique, etc.)

« Cette US est centrée sur l’expression orale et écrite en anglais en contexte professionnel. Principaux points abordés : conduite d’une relation professionnelle en anglais par écrit (messagerie) et à l’oral dans des contextes d’expression différents (meeting, meetup, etc.), exploitation et rédaction d’une documentation technique en anglais. »


Ces éléments seront déclinés selon les problématiques propres au secteur touristique

Cette unité d’enseignement permet aux élèves de comprendre l’environnement économique du secteur du tourisme culturel, d’analyser les tendances des marchés nationaux et internationaux, de distinguer les enjeux d’adaptation ou d’évolution des entreprises et des métiers du guidage et de la médiation, de travailler sur la question de l’interculturalité. Il offre un cadrage du secteur touristique comme phénomène socio-culturel. Il a pour but de familiariser les futurs guide-conférenciers à l’hétérogénéité des publics et de leurs attentes, à l’évolution des patrimoines, et d’offrir aux auditeur.trice.s l’occasion d’une prise de recul sur la « mise en désir » de la destination touristique.

Ce cours vise à former les auditrices et auditeurs sur les cadres administratifs, législatifs et techniques de leur future profession : connaissance des statuts et conditions du métier de guide-conférencier, organisation logistique d'une visite guidée, lien avec l'institution culturelle ou le site touristique, pratiques numériques, marketing et communication.

Cette licence professionnelle a pour objectif de former des gestionnaires capables d'établir et de gérer les paies et les charges sociales et fiscales, d'utiliser les principaux logiciels de paie et de gestion des ressources humaines et d'être en mesure de pouvoir éclairer les décideurs sur les difficultés concernant la paie.

Cette licence professionnelle a pour objectif de former des gestionnaires capables d'établir et de gérer les paies et les charges sociales et fiscales, d'utiliser les principaux logiciels de paie et de gestion des ressources humaines et d'être en mesure de pouvoir éclairer les décideurs sur les difficultés concernant la paie.

Cette licence professionnelle a pour objectif de former des gestionnaires capables d'établir et de gérer les paies et les charges sociales et fiscales, d'utiliser les principaux logiciels de paie et de gestion des ressources humaines et d'être en mesure de pouvoir éclairer les décideurs sur les difficultés concernant la paie.

Cette licence professionnelle a pour objectif de former des gestionnaires capables d'établir et de gérer les paies et les charges sociales et fiscales, d'utiliser les principaux logiciels de paie et de gestion des ressources humaines et d'être en mesure de pouvoir éclairer les décideurs sur les difficultés concernant la paie.

Cette licence professionnelle a pour objectif de former des gestionnaires capables d'établir et de gérer les paies et les charges sociales et fiscales, d'utiliser les principaux logiciels de paie et de gestion des ressources humaines et d'être en mesure de pouvoir éclairer les décideurs sur les difficultés concernant la paie.