bg-header

Ingénieur CNAM 5 diplômes

La spécificité des compétences de l'ingénieur Cnam réside dans la complémentarité tissée entre les acquis d'une expérience professionnelle souvent longue et riche et d'une formation scientifique, technique et humaine de haut niveau. Il peut ainsi assurer le lien entre le savoir-faire du technicien et le savoir-concevoir de l'ingénieur et participer au processus d'innovation de la conception à la réalisation.

Ainsi les compétences seront adaptées aux métiers liés à l'informatique tels que la maitrise de le développement des systèmes embarqués, de contrôle commande, de pilotage automatique, d'automatismes industriels, d'applicatifs Java... Les métiers visés sont ceux relatifs à l'ingénierie des systèmes complexes, à savoir architecte logiciel et système, ingénieur intégrateur, chef de projets, architecte d'entreprise...

L’ingénieur.e de la spécialité Informatique, Réseaux, Systèmes et Multimédia (IRSM) est capable d’effectuer, dans le milieu industriel, dans un laboratoire de recherche et développement, dans un bureau d’études, sur une plateforme d’essais, un travail de conception et de production, permettant l’opération et la supervision de réseaux d’entreprises, de réseaux de télécommunications, de centres de données ou de systèmes embarqués, de l’Internet des objets ou d’architectures et dispositifs de média numérique en collaboration avec les producteurs de contenus.

Les connaissances acquises s'articulent autour d'unités permettant à l'auditeur de compléter ses connaissances de façon à aborder essentiellement trois domaines ciblés:

sur l'ingénierie et la définition des architectures de réseaux,
sur la conception des réseaux et des systèmes informatiques,
sur la conception et l'architecture des applications de médias interactifs.

La spécificité des compétences de l'ingénieur Cnam réside dans la complémentarité tissée entre les acquis d'une expérience professionnelle souvent longue et riche et d'une formation scientifique, technique et humaine de haut niveau. Il peut ainsi assurer le lien entre le savoir-faire du technicien et le savoir-concevoir de l'ingénieur et participer au processus d'innovation de la conception à la réalisation

En tant que cadre supérieur, l'ingénieur cybersécurité sera en outre en mesure :

de déployer tout ou partie des architectures de sécurité des systèmes d’informations. Des datacenter aux IoT, réseaux de capteurs/actionneurs intelligents sécurisés, systèmes embarqués ou tout objet communicant sécurisé,
d'intégrer, mettre en œuvre, configurer tous les dispositifs de sécurité visant la protection de ces composants de sécurité, leurs architectures et protocoles.
de mettre en œuvre un service de veille et de renseignement et d'intelligence de la menace (CTI)
d'approfondir ses connaissances et d'acquérir par lui-même une expertise technique élevée,
d’auditer la sécurité d'un système d'information en constante évolution, de le corriger et l’optimiser par l'application de contre-mesures adaptées.
enfin, face aux situations d'incidents de sécurité, il sera en mesure de comprendre la menace, de manager des équipes opérationnelles, de les conduire sur les opérations techniques en situation de crise et de les conduire à capitaliser sur leurs expériences.

L'ingénieur en informatique peut être amené à dispenser un conseil ou son expertise tant au niveau des
Études et Développements qu'au niveau de la Production de l'entreprise dans laquelle il intervient, en tant
que prestataire. Selon l'étendue de son expérience, il peut être chef de projet ou même directeur de projet.
Les principales fonctions qu'il mène sont les suivantes
- Au sein de la cellule Études et Développement, il conçoit, développe et intègre de nouvelles
applications informatiques, et fait évoluer les applications existantes
- Au sein de la cellule de Production, il a en charge la responsabilité d'assurer un service de qualité
auprès des utilisateurs en gérant au mieux les ressources informatiques (serveurs, réseaux,
systèmes d'exploitation, bases de données, etc.)
- Au sein de la Direction des Systèmes d'Information, au terme de plusieurs années d'expérience, il
est appelé à participer à la gouvernance du système d'information et à l'élaboration d'un schéma
stratégique, incluant l'audit du système d'information et son urbanisation.
L'ingénieur en informatique formé au Cnam recouvre plusieurs réalités très différentes : celle du jeune
apprenti qui, à l'issue d'une formation de trois ans alternant l'entreprise et le Cnam, débute une carrière
dans les métiers de la production ou des études et développement jusqu'à celle de l'ingénieur confirmé qui
va obtenir son diplôme après de nombreuses années d'expérience professionnelle, lui permettant de
prétendre rapidement aussi aux types d'emploi mentionnés ci-dessous.
L'ingénieur en informatique du Cnam peut faire état des compétences suivantes :
- Il maîtrise les méthodes, modèles et outils utilisés dans la planification et l'évaluation des systèmes
d'information.
- Il comprend et évalue l'impact des défis actuels de l'informatique
- Il élabore des cahiers d'exigences et de spécifications de systèmes,
- Il prend des décisions dans des domaines techniques avancés.
- Il fait preuve d'un esprit de synthèse technique et économique.
- Il traite des données techniques liées à sa spécialité.
Et selon les parcours de la formation :
- Il élabore un schéma stratégique des systèmes d'information,
- Il met en œuvre une démarche d'audit informatique
- Il met en œuvre les méthodes d'ingénierie des systèmes d'information et de décision
- Il met en œuvre des capacités d'intégration de systèmes
- Il analyse des systèmes logiciels complexes,
- Il conçoit et développe des systèmes intelligents,
- Il conduit des projets,
- Il gère la relation maîtrise d'ouvrage - maîtrise d'œuvre
- Il conçoit et met en œuvre des architectures de réseaux,
- Il maîtrise les architectures réparties,
- Il conçoit et met en œuvre des applications multimédia,
- Il conçoit et développe des systèmes temps réel embarqués,
- Il conçoit et met en œuvre des logiciels sûrs.