bg-header

La reconnaissance des formations du Cnam

 

 

 

 

 

 

Plusieurs types de reconnaissance vous sont proposés au Cnam.

Du niveau Bac+1 (Certificat Professionnel) à un diplôme Bac+5 (Ingénieur, Master, Titre Professionnel), chaque étape de votre formation tout au long de la vie peut faire l'objet d'une reconnaissance officielle.

Au Cnam, 4 types de diplômes/titres/certificats sont délivrés : 

- des diplômes nationaux dans le cadre du standard Licence Master Doctorat (Bac+3,+5,+8)
- des titres d'ingénieur,
- des titres inscrits au Registre National des Certifications Professionnelles (RNCP),
- des diplômes et certificats d'établissement du Conservatoire National des Arts et Métiers

 

Les diplômes nationaux

Le schéma LMD (Licence Master Doctorat) s'inscrit dans le cadre de l'harmonisation européenne de l'enseignement supérieur, laquelle vise à  favoriser la mobilité des auditeurs, la construction de parcours modulaires et la lisibilité internationale des diplômes.

Le schéma LMD repose sur des caractéristiques simples :

- trois cycles sont proposés : cycle L, Cycle M, cycle D ;
- chaque cycle débouche sur un diplôme national, reconnu dans l'espace européen : la Licence, le Master, le Doctorat ;
- chaque cycle est organisé en années : 3 années pour la Licence (L1, L2, L3), 2 années pour le Master (M1 et M2).

 

Les titres d'Ingénieur

Accrédité par la Commission nationale des Titres d'ingénieur (CTI : organisme officiel indépendant créé en 1934), le titre d'ingénieur du Cnam est réputé pour sa parfaite connaissance du monde professionnel.
Ce titre, apprécié mondialement, bénéficie d'une reconnaissance particulière le plaçant à un niveau spécifique de connaissance et d'expérience professionnelles par rapport au Master. Ainsi, le titre d'Ingénieur confère le Grade de Master (300 crédits ECTS).

 

Les titres inscrits au RNCP

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles est un outil créé par la loi dite de modernisation sociale et géré par la Commission nationale de la certification professionnelle (CNCP), structure qui regroupe, en France, l'information sur tous les diplômes et titres existants. L'inscription au RNCP est un label de qualité pour une formation dont la valeur professionnelle est reconnue sur le marché de l'emploi et par les entreprises.
C'est un référentiel métiers en termes d'acquisition de compétences et non plus en termes de contenu de formation. Les titres inscrits au RNCP ont ainsi une orientation hautement professionnelle, ils correspondent à des débouchés ciblés en termes de métiers.

 

Les certificats et diplômes d'établissement du Cnam

Un certificat est une formation courte et professionnalisante.

C'est la formation la plus courte existant au Cnam constituée en moyenne de 6 U.E. (environ 300h). Elle est qualifiante dans des domaines précis. Un certificat apporte une expertise reconnue dans des domaines très variés. Les U.E. qui le composent appartiennent toutes à la filière correspondant à une formation diplômante supérieure, c'est-à-dire que c'est un sous-ensemble d'un diplôme. Cela permet de se fixer un objectif à  court terme, en tenant compte du fait que si l'on continue de capitaliser des U.E., ces dernieres entrent intégralement dans la composition de son diplôme.
Les certificats professionnels (CP), composés d'U.E. de niveau Bac à Bac+2, s'adressent aux personnes à la recherche d'une qualification rapide ou d'une reprise d'études à caractère professionnel.

Les certificats de compétence (CC), composés d'U.E. de niveau Bac+2 à Bac+4, permettent d'acquérir des compétences complémentaires et spécifiques.

Certaines formations donnent lieu à la délivrance d'un diplôme d'établissement du Cnam (comme le Magistère). Ces diplômes n'ont pas de reconnaissance nationale mais bénéficient de la notoriété et de la reconnaissance historiques des enseignements du Cnam. Ils peuvent, dans certains cas, constituer des passerelles vers des titres RNCP ou des diplômes nationaux.