bg-header

Licence générale Énergie et développement durable

 La Licence Energie et développement durable* est destinée au titulaires d'un Bac+2

Formation uniquement en alternance

Le 4 décembre 2019 a eu lieu l'inauguration de cette licence, en présence du Recteur de région académique et de la Rectrice de l'académie de Dijon. La première promotion a fait sa rentrée au lycée Hippolyte Fontaine en octobre 2019.

 De gauche à droite :

  •  Catherine Minaux, directrice régionale d’Engie et marraine de la 1ère promotion
  • Jean-François Chanet, recteur de région académique
  • Christophe Decreuse, directeur du CNAM Bourgogne-Franche-Comté
  • Nathalie Albert-Moretti, rectrice de l’académie de Dijon
  • Rémy Heyte, président du GRETA 21, proviseur du lycée des Marcs d’Or et directeur du CMQ « Territoire Intelligent »
  • Marc Jaillet, proviseur du lycée Hippolyte Fontaine et ordonnateur du GRETA 21

 

 Télécharger la plaquette

 Pour en savoir plus sur les partenaires de cette formation :

Campus des métiers et des qualifications

Territoire intelligent

 Greta 21
Lycée Hippolyte Fontaine

*intitulé exact : Licence générale Sciences, Technologies, Santé mention Sciences pour l'ingénieur parcours Énergie et développement durable

LG03407A
list

présentation du Diplôme

La production et l'utilisation rationnelle de l'énergie fossile et de substitution sont au cœur des préoccupations mondiales de ce début de XXIème siècle (épuisement et cherté des ressources, pollution et bouleversement climatique).
La dynamique du Grenelle de l'environnement génère de nouvelles actions concrètes de formation et de compétences en ingénierie, recherche, développement et innovation technologique en réponse au défi du réchauffement climatique et de la réduction des émissions polluantes. Ces mesures concernent entre autres le secteur de l'industrie, du bâtiment, du transport et de la conversion d'énergie fossile et de substitution. En France, de l'ordre de 50% de l'énergie primaire utilisée par le consommateur relève de l'industrie et des transports, 50% relève du bâtiment habitat et tertiaire.
L'enjeu majeur concerne la réduction des émissions de gaz à effet de serre et l'amélioration de la qualité de l'air, ce qui impose de globaliser les nouvelles compétences pour développer des systèmes à haute performance énergétique et environnementale fortement décarbonés. 
Du fait des problématiques mondiales actuelles liées à l'énergie et au changement climatique, et en se référant aux prévisions de grands groupes qui envisagent des dizaines de milliers d'emplois dans les années à venir (GDF 8000, EDF 10000, Total 8000, Aréva 10 000...), la licence devrait connaître un fort développement.


Compétences :


Prendre part à la conception des projets de construction ou d'expérimentation de processus industriels.
Participer au choix des matériaux et des moyens de mise en œuvre à partir du cahier des charges
Concevoir des produits et suivre leur fabrication
Participer aux actions de recherche-développement dans les domaines industriels  précités
Faire appliquer les procédures et démarches qualité
Faire appliquer la réglementation relative à la protection de l'environnement
Spécifier les besoins en matière de contrôle, mesure ou analyse et rédiger les cahiers des charges correspondant ou des protocoles expérimentaux
Assurer la veille technologique sur les capteurs, les instruments, les méthodes de mesure, d'enregistrement et d'analyse

Conditions d'accès :

Prérequis :
L'entrée se fait aux niveaux L1, L2 ou L3. Au Cnam, l'expérience montre que le flux le plus important est attendu à ce dernier niveau.
• En L1, les postulants sont titulaires soit d'un baccalauréat scientifique, technique ou professionnel (pour ces derniers, des remises à niveau sont proposées), soit d'un diplôme français ou étranger admis en dispense ou en équivalence du baccalauréat, en application de la réglementation nationale.
• En L2, les postulants peuvent faire valoir, dans le cadre de la VAE ou de la VAP (selon la procédure en vigueur au Cnam), une année (60 ECTS) de formation post-BAC dans les sciences et techniques industrielles.
• En L3, les postulants doivent être titulaires d'un diplôme BAC+2 (DEUG, DUT, DEUS, BTS, ou tout diplôme d'établissement homologué de niveau 3) ou pourront faire valoir, dans le cadre de la VAE ou de la VAP (selon la procédure en vigueur au Cnam), deux années (120 ECTS) de formation post-baccalauréat, dans les sciences et techniques industrielle

 

Débouchés :

Unités d'enseignement associées


L1 :

Informatique Appliquée au Calcul Scientifique 1 - CSC012

Bases thermiques pour le chauffage, l'industrie, et l'environnement - ENT006

Principes, technologies et pratiques des installations thermiques - ENT007

Mesure des grandeurs mécaniques - MEC003

Principes, technologies et pratiques des installations de froid et climatisation - ENF013

Technologie des matériaux - MTX001

Bases scientifiques (Mathématiques) - MVA013

Bases scientifiques pour la mécanique et l'électricité. Exemples industriels - PHR020

Expérience professionnelle - UAMA01

L2

Ateliers technologiques - PHR007

La mesure en laboratoire ou en industrie 2 : une démarche commune - MTR002

Expérience professionnelle - UAEN2K

Mesure en laboratoire et en industrie 1 - MTR001

Thermodynamique générale 1 - ENM001

Informatique Appliquée au Calcul Scientifique 2 - CSC013

Mécanique des fluides élémentaire - AER003

Analyse numérique en langage de programmation C/C++ (1) - CSC001

Mécanique des fluides appliquée - AER004

L3

Anglais professionnel - ANG300

Réseaux fluidiques pour les installations énergétiques - ENF117

Systèmes photovoltaïque et éoliens - EEP119

Expérience professionnelle - UAEN18

Parcours d'apprentissage personnalisé en anglais - ANG200

Communication et information scientifique - ETR102

Thermique du bâtiment - BTP111

Systèmes énergétiques du bâtiment - BTP118

Thermique, acoustique, mécanique des fluides - UTC105

Capteurs - Métrologie - UTC301

Systèmes énergétiques dans le bâtiment économe - ENF119

Thermodynamique appliquée à l'énergétique - ENF101

Audit énergétique - ENF113

Valorisation des rejets de chaleur fatale dans l'industrie: technologies (Echangeurs de chaleur, PAC, Groupe de froid, stockage, Cycle ORC) et méthodes d'intégration - ENF116

Technologies dans la climatisation et le conditionnement d'air - ENF108

Combustion - ENM102

Énergies alternatives au pétrole - ENM104

TP d'énergétique - ENM105

Optimisation énergétique des machines et moteurs - ENM106

Technologies du froid - ENF107

Climatisation et conditionnement d'air - ENF106

Outils informatiques appliqués aux systèmes énergétiques et frigorifiques - ENF104

Complément de thermique : changement de phases, transfert et stockage thermique - ENT108

Production du froid - ENF102

Modélisation en machines et moteurs - ENM107

Mathématiques appliquées : Mathématiques - informatique - méthodes numériques - UTC101

En savoir plus

Mentions officielles

S'inscrire au diplôme