bg-header
  • Sciences humaines et sociales, communication

Sciences humaines et sociales, communication 17 diplômes

Conduire, piloter et réaliser des actions de communication en sciences humaines et sociales : être en mesure d'accompagner une organisation dans le choix et la mise en place d'outils de communication adaptés à ses besoins internes, externes, sociaux et environnementaux. 

Le Cnam Bourgogne Franche-Comté propose des modalités de formation compatibles pour les salariés ou les demandeurs d'emploi : cours du soir et internet, formation en cours du jour alternance ou à distance.

 Le.la chargé.e d'accueil, d'information et d'orientation écoute la demande, fait un diagnostic sur la situation de la personne, l'informe, l'oriente dans les domaines de l'emploi, de l'accès au droit, à la santé, au logement, à la citoyenneté ou dans un parcours de formation professionnelle, tout en instaurant une relation de coopération et de confiance. Il.elle travaille en réseau avec les partenaires locaux.

Ses activités principales sont les suivantes :

• Accueillir, favoriser l'expression d'une demande, aider à sa formulation, éventuellement la faire émerger. Identifier les problématiques des publics en difficulté (sociales, économiques, pratique de la langue, etc.). Se montrer disponible, savoir adopter les attitudes adéquates. Instaurer une relation d'écoute, de confiance et de respect mutuel. Evaluer le niveau d'urgence de la demande au regard des éléments fournis, des attitudes observées. Repérer une situation limite.
Intégrer et comprendre les objectifs de la structure, son organisation, ses modes de fonctionnement et ses ressources. Expliciter aux personnes accueillies les missions et prérogatives, de la structure, ses partenaires et relais, les services qu'elle peut rendre et les limites de ces services. Situer le rôle des acteurs et institutions, la nature des dispositifs nationaux ou territoriaux afin de repérer les ressources pertinentes pour répondre aux demandes.
• Informer sur les dispositifs, droits et organismes existants (emploi, formation/certification, logement, santé, etc.). Apporter les premiers éléments de réponse adaptés à la situation de la personne, permettant à celle-ci de se situer, d'accéder aux services ou dispositifs internes et externes. Donner des informations pour lui permettre de s'orienter, pour aller vers d'autres interlocuteurs, vers d'autres structures éventuellement.
• Assurer un premier niveau d'aide sociale (panier repas, logement, etc.) selon la structure et l'urgence de la situation.

Pourquoi une formation nécessitant des compétences transdisciplinaires '
Le métier d'aide à domicile ne cesse d'évoluer et nécessite à l'heure actuelle de mettre en place une formation parfaitement adaptée aux nouvelles compétences nécessaires à l'exercice de cette profession. En effet, force est de constater que de nombreuses personnes travaillant soit au sein d'association, soit au sein d'entreprises privées ou publiques dans le domaine de l'aide à domicile sont peu ou pas formées pour exercer ce métier et s'épuisent à la fois physiquement et psychologiquement.
En effet, ces personnes souvent sans diplôme, se retrouvent isolées et doivent être en mesure de gérer différentes situations pour lesquelles elles ne sont absolument pas  préparées justifiant de l'approche transdisciplinaire complète que nous proposons et qui, à l'heure actuelle, n'existe pas à ce niveau de formation.
Pourquoi diplômer spécifiquement ces personnels ' :
De nos nombreuses discussions avec les professionnels émerge l'idée que ce métier n'est pas valorisé et donc que les personnes l'exerçant le font  souvent  " par défaut " et ne reste pas en poste car il n'y a aucune évolution de carrière possible. C'est pourquoi nous voudrions à terme obtenir par l'apport de compétences une réelle reconnaissance professionnelle et inscrire cette formation au sein d'un parcours transdisciplinaire correspondant à la réalité actuelle et à venir du terrain.
Pourquoi s'intéresser à cette catégorie de professionnel en premier lieu dans le domaine du vieillissement '
Ce sont les plus fragiles et les plus exposés au risque professionnel (comme le montrent certains chiffres traduisant le nombre d'arrêts de travail). Il devient donc nécessaire dans une société vieillissante dans laquelle le maintien à domicile devient une priorité économique, de valoriser ce domaine d'activité en proposant un diplôme correspondant au métier exercé. Cette démarche devrait permettre à la fois aux personnes déjà en poste mais également à de nouvelles recrues de faire ce métier par choix et donc de suivre une formation adaptée conduisant à l'obtention d'un diplôme leur permettant ainsi de s'imposer comme un professionnel diplômé dans leur cadre professionnel et au sein même de la société.

Accédez aux blocs de compétence composant ce diplôme, conformes aux recommandations de la CNCP*

Réception, analyse de la demande et élaboration d’un premier diagnostic
Information, orientation des personnes à partir des situations identifiées
Accompagnement des personnes dans la construction d'un parcours d'insertion professionnelle, social ou de formation
Mobilisation d’un réseau de partenaires et coopération en équipe
Recueil, traitement, veille et gestion de l'information et d'un fond documentaire

Collecter et comprendre les informations nécessaires en doit : rechercher et vérifier les textes appropriés, mettre en place une veille juridique.

Négocier et rédiger un contrat ; vérifier ses conditions de formation, en suivre l’exécution puis son extinction (contrats civils, commerciaux, administratifs et contrats de travail).

Analyser et rédiger des notes de commentaires des textes.

Défendre un dossier ou résoudre un cas pratique concret.

Communiquer à l’oral et à l’écrit en français et en anglais. Pouvoir comprendre un document juridique (décision de justice, contrat ou loi), tant en français qu’en anglais.

Déterminer la forme d’entreprise adéquate et en maîtriser les avantages (notamment fiscaux) et les inconvénients afin de créer ou participer à sa création et aider à en rédiger les statuts.

Gérer les biens et les contrats de l’entreprise.

Tenir à jour les documents ou déclarations obligatoires.

Rédiger des contrats de travail, gérer leur suivi et de leur modification, appliquer les procédures légales.

Mettre en place les instances représentatives du personnel.

Veiller aux  conditions d’application de la législation de la Sécurité Sociale et de la protection sociale complémentaire.

Assurer les relations avec les organismes sociaux (URSSAF, caisses d’assurance maladie, caisses de retraite).

Gérer opérationnellement les dossiers relevant du Droit de la Sécurité Sociale (arrêts de travail et indemnisation, accidents de travail et de trajet, calcul de la retraite).

Blocs de compétences clés visées :

  • Gestion sociale de l’entreprise
  • Gestion des politiques de RH
  • Gestion des outils et méthodes de la fonction RH
  • Gestion administrative du personnel

 

Qui se déclinent...

- Être opérationnel en ce qui concerne les politiques de bases de Ressources Humaines ;
- Mettre en application les outils et les méthodes de recrutement, de formation, de gestion des carrières, des compétences, de paie, de rémunération, de retraite et prévoyance ;
- Maîtriser les outils et les méthodes de la communication interne et les NTIC ;
- Être capable d'assister le DRH dans la mise en œuvre des relations professionnelles ;
- Assister les managers dans la mise en œuvre des outils RH : gestion des carrières, du recrutement , de l'emploi, des compétences, des rémunérations, de la paie, des relations sociales ;
- Superviser, conduire, contrôler la gestion administrative du personnel (effectifs, mouvements de personnel, temps de travail, dossiers individuels, rémunérations et charges sociales) ;
- Veiller aux conditions générales de travail et d'application de la législation sociale ;
- Assurer les relations avec les organismes sociaux et administratifs ;
- Collecter et comprendre les informations nécessaires au droit social (rechercher et vérifier les textes appropriés, mettre en place une veille juridique) ;
- Informer et conseiller les collègues, clients sur des questions d'ordre juridique ;
- Tenir à jour les documents ou déclarations obligatoires ;
- Gérer opérationnellement des domaines de la protection sociale (indemnisation, arrêts de travail, calcul de la retraite) ;
- Maîtriser des niveaux de couverture sociale (sécurité sociale, protection complémentaire, troisième étage de retraite et prévoyance) ;
- Rédiger des contrats, gérer leur suivi et leur modification, appliquer les procédures légales ;
- Rédiger des documents (ordre du jour à des réunions d'instances, convocations, notification d'une décision) et des procédures ;
- Préparer des élections professionnelles et des séances de travail (négociation dans l'entreprise) ;
- Maîtriser l'anglais.

 

- Transmettre des savoirs ou des savoir-faire à des publics jeunes et adultes (en formation, en reconversion ou en insertion professionnelle) ;
-Concevoir, en réponse à une demande, une intervention formative relevant de sa spécialité ;
-Définir les objectifs, le contenu et les modalités d'une séquence de formation à destination d'un public spécifique ;
- Participer à la conception des outils pédagogiques, adapter ou expérimenter les méthodes nécessaires ;

- Mettre en œuvre, au sein de sa structure, le plan de coordination et de régulation des activités, des actions et des filières ;

- Situer son action professionnelle propre dans son contexte institutionnel, réglementaire, social, et par rapport à des enjeux plus larges ;
- Etre capable d'informer des personnes, individuellement ou collectivement, sur les emplois, les métiers, les formations et les certifications professionnelles.
-Être capable d'exploiter les différentes sources d'études existantes pour mener des actions d'information du public, jeune ou adulte,  ou pour sensibiliser des salariés aux évolutions des emplois, des qualifications et des compétences, dans un secteur professionnel.
-Savoir resituer les actions d'information professionnelle, d'orientation, d'élaboration des formations professionnelle, ou les actions d'intervention sur le travail, dans le contexte plus global de transformation du marché du travail et de l'évolution des emplois et des qualifications.
 
 

Accédez aux blocs de compétence composant ce diplôme, conformes aux recommandations de la CNCP*


Recueillir et structurer l'information en ressources humaines :
- Connaissance des principaux indicateurs et domaines d'information sociale,
- Connaissance des principes d'utilisation et des usages des Nouvelles technologies de l'information et de la communication dans la gestion des RH,
- Capacité à classer et archiver les données,
- Capacité méthodologique à comparer les pratiques de gestion des ressources humaines pour choisir les approches les plus efficaces.

 Mettre en place et faire fonctionner les procédures de base en RH
- Connaissance approfondie des principales obligations sociales,
- Capacité à appliquer principes et règles des relations professionnelles,
- Capacité méthodologique à analyser des conflits sociaux,
- Maîtrise des routines de base de la fonction (fiches de fonction, états de présence, plans de congé, référentiels de compétences...),
- Maîtrise des logiciels de gestion en RH.

 Gérer les systèmes de rémunération
- Connaissance des principes d'administration de la paie,
- Capacité à prendre en compte les éléments de la paie, à établir les bulletins de salaire, à comptabiliser les salaires et les charges sociales,
- Maîtrise des méthodes et outils de saisie des éléments de paie et de leur calcul ainsi que des éléments de participation et d'intéressement.

Mettre en place des politiques de gestion des ressources humaines (gestion prévisionnelle des emplois et des compétences, recrutement, évaluation, classification, rémunération, formation et gestion des temps)
- Connaissance des fondements théoriques des relations individu/organisation et des enjeux d'une politique de gestion du personnel adéquate dans une organisation,
- Capacité à élaborer des démarches et des outils en respectant les règles de mise en place,
- Diagnostic des évolutions des organisations et de leurs modèles de fonctionnement (informationnel, décisionnel, culturel...)

Réaliser un diagnostic, une évaluation ou un audit et proposer des améliorations
- Maîtrise des principales méthodes de recueil de données pour réaliser des enquêtes sociales et élaboration de leurs indicateurs,
- Maîtrise des méthodes d'audit social,
- Capacité à présenter et communiquer les résultats des enquêtes ou audits réalisés.

Gérer des relations et dialoguer
- Connaissance appliquée du droit social (code du travail, jurisprudence, conventions...)
- Capacité méthodologique à analyser un bilan, un plan comptable et à le mettre en relation avec les éléments économiques de la gestion des ressources humaines,
- Maîtrise des méthodes et outils de la dynamique de groupe, de la négociation et de la conduite de projet,
- Maîtrise des outils de communication entre l'entreprise et le(s) salarié(s) à propos du contrat de travail, du salaire, des congés, des représentations du personnel, des négociations, des conflits, de la politique de gestion des ressources humaines, des licenciements.
- Maîtrise des outils de communication avec les acteurs financiers.

Accédez aux blocs de compétence composant ce diplôme, conformes aux recommandations de la CNCP*

Analyser les demandes de formation émanant des différentes organisations (OPCA, branches professionnelles, collectivités territoriales,etc.).
Identifier la situation du commanditaire (demandeur, prescripteur) en termes de ressources et de difficultés.
Vérifier l’adéquation moyens/objectifs/buts du commanditaire.
Distinguer les demandes qui relèvent ou non d’une formation.
Etablir une proposition pédagogique pertinente au regard des finalités et des buts de la structure, et des objectifs de la formation.
Formaliser la contribution attendue de la formation (évolution des compétences, accompagnement d’un changement...).

Construire une action pertinente au regard des enjeux, des contraintes et des financements.
Concevoir l’ingénierie pédagogique en fonction des enjeux et des publics (présentiel, distance, alternance...).
Définir les enjeux de la formation en tant que mode de professionnalisation.
Co-construire les référentiels de compétences et de formation avec les entreprises.
Créer des outils pertinents d’évaluation au regard des objectifs de la formation.
Organiser la formation en s’appuyant sur les outils de gestion prévisionnelle des emplois et des compétences.
Construire un dispositif de professionnalisation dans une logique compétences.
Viser la construction d’une compétence collective tout en individualisant les parcours et les apprentissages.

Identifier les réseaux de formateurs et d’intervenants mobilisables sur le projet.
Négocier les modalités et les conditions de travail des intervenants et des formateurs.
Responsabiliser et gérer l’équipe projet en vue d’atteindre les objectifs de l’action ou du dispositif.
Gérer les problèmes logistiques et relationnels.
Concevoir et utiliser des tableaux de bord adaptés à la mise en œuvre du projet.
Expliciter les besoins et les attendus en compétences nécessaires à la mise en œuvre du projet.
Identifier les indices de mesure de qualité et d’efficience du projet.
Analyser les transformations induites par le projet de formation.
Evaluer les effets de la formation (sur les personnes et sur les organisations)

S’orienter parmi les diverses institutions de l’appareil de formation.
Appliquer les logiques de fonctionnement de la formation professionnelle continue définies par le Code du travail et l’appareil législatif des financements publics.
Identifier les rôles et les fonctions des multiples acteurs dans le domaine socioéconomique, national et/ou territorial.
Repérer, parmi les institutions de l’appareil de formation, l’interlocuteur pertinent à chaque étape du projet (structures décisionnelles, administratives ou financières, organismes de production et de contrôle...).
Positionner son action en fonction des principaux enjeux et finalités des dispositifs emploi-formation sur un territoire.

Construire un projet en respectant les règles de fonctionnement et de financement du système de formation.
Articuler les différentes sources de financement directes et indirectes.
Appliquer le Code des marchés publics relatif à la commande de formation.
S’orienter parmi les mesures et les dispositifs de la formation tout au long de la vie.

Relier son action à celle des acteurs impliqués dans l’accueil, l’information et le conseil en évolution professionnelle.
Maîtriser les différents outils de positionnement pour définir un projet de formation pertinent pour l’évolution professionnelle de chaque personne.
Formaliser les différentes étapes d’un parcours individualisé et le rôle joué par la formation.

 

Savoir relier son action à celle d'autres acteurs et partenaires impliqués dans l'accueil, l'information et l'orientation des publics.
Conduire un entretien afin d'aider la personne à questionner la pertinence et les conditions de réussite de son projet.
Ecouter et reformuler les questions et les demandes individuelles pour aider les personnes à identifier et à expliciter leur projet personnel et professionnel.
Maîtriser les différents outils de positionnement pour conforter ou définir un projet d'orientation et/ou de formation pertinent pour l'évolution professionnelle de chaque personne.
Formaliser les différentes étapes d'un parcours individualisé et le rôle joué par la formation
Maîtriser les différentes modalités de formation, de certification et de validation des compétences.
 
 
 
 
 
 

Permettre auditeurs de mettre en place une démarche qualité et établir le système de gestion de la qualité de leur entité
Donner aux auditeurs les moyens d'entreprendre et de maîtriser une démarche de management de la qualité incluant une certification ISO 9000.

- maitrise des activités administratives RH (recrutement, gestion administrative, suivi des effectifs, paie)

- pratique des outils RH et déploiement des processus RH (définition des fonctions, évaluation, rémunération)

- pratique du bilan social et des indicateurs RH

- gestion administrative des relations sociales

Être capable d'analyser une situation de handicap quels que soient la nature du handicap et le domaine considéré, évaluer les besoins de la personne handicapée dans le contexte donné, et élaborer une stratégie globale afin d'optimiser les compétences et les capacités de la personne handicapée en interaction avec son milieu.  Être capable de conseiller les entreprises, institutions, associations, etc., dans leur traitement de la question du handicap.

- Mettre en place une veille sur les évolutions de l'environnement de la formation,
- Connaître les évolutions du champ de la formation, sur les plans législatifs, institutionnels et financiers, et leurs répercussions sur les réponses aux adhérents,
- Réaliser en direct ou aider à la réalisation d'analyses de besoins, d'études de situations, de conception de "réponses formation" et de dispositifs d'évaluation.
- Contribuer au pilotage de missions faisant appel à des acteurs externes.
- Etre capable de développer une politique d'achat de formation.
- Etre capable de construire des appels d'offres et des cahiers des charges.


Ce certificat vise à former des gestionnaires de paie capables d'administrer en pleine autonomie les payes d'entreprises de tous secteurs de l'économie marchande. Les règles de l'administration territoriale, d'Etat ou hospitalière ne sont pas enseignées mais l'adaptation des formé.e.s à celles ci ne pose pas difficulté pour l'accès à l'emploi.

Les personnes seront aussi en capacité d'auditer la paie et la structure de rémunération de leur organisation

Compétences visées : concevoir, en réponse à une demande, une intervention formative relevant de sa spécialité et exploitant les potentialités multimodales des situations ; définir les objectifs, le contenu, et les modalités d'une séquence de formation à destination d'un public spécifique ; concevoir des outils pédagogiques innovants, les expérimenter, et les adapter en fonction des contextes et du déroulement de la formation ; concevoir, animer et gérer une séquence pédagogique multimodale (mettre en oeuvre une dynamique individuelle et collective, gérer les problèmes logistiques et relationnels qui se posent, faire des choix pédagogiques pertinents) ; observer et évaluer des séquences pédagogiques.

Formation dispensée par le Cnam de Dijon avec le concours du conseil régional de Bourgogne Franche-Comté.