bg-header

Licence et Bac+3 11 diplômes

Le Cnam Bourgogne Franche-Comté propose de nombreux diplômes d'un niveau Bac+3. La grande majorité des formations sont réalisées en alternance.

En milieu professionnel, il est fréquent de souhaiter se spécialiser ou se réorienter. Pour cela, le Cnam Bourgogne Franche-Comté vous propose d'acquérir une licence ou Bac+3 dans différents domaines de formation. Ces formations vous permettent d'obtenir toutes les clés pour posséder un profil professionnel plus qualitatif, sur la base d'un diplôme reconnu.

Le Cnam Bourgogne Franche-Comté dispense ces formations dans les Centres d'enseignement répartis sur l'ensemble du territoire. Ces sessions de formations diplômantes sont accessibles en alternance, en cours du soir et le week-end. Des versions en ligne sont également mises à votre disposition, si vous êtes dans l'impossibilité de vous déplacer. Afin de vous accompagner au mieux, tous les cours sont conçus et délivrés par des professionnels, qui possèdent une vision experte du secteur et des métiers visés.

 

Pour plus de détails sur ce diplôme, merci de consulter le site dédié.


Prendre part à la conception des projets de construction ou d'expérimentation de processus industriels.
Participer au choix des matériaux et des moyens de mise en œuvre à partir du cahier des charges
Concevoir des produits et suivre leur fabrication
Participer aux actions de recherche-développement dans les domaines industriels  précités
Faire appliquer les procédures et démarches qualité
Faire appliquer la réglementation relative à la protection de l'environnement
Spécifier les besoins en matière de contrôle, mesure ou analyse et rédiger les cahiers des charges correspondant ou des protocoles expérimentaux
Assurer la veille technologique sur les capteurs, les instruments, les méthodes de mesure, d'enregistrement et d'analyse


Concevoir et mettre en œuvre la production
 Analyser et traduire la demande
Valider le besoin
Analyser la situation existante
 Modéliser les processus de production existants
 Définir les critères de mesure
 Analyser les risques
 Mettre en œuvre la solution
 Rédiger des procédures

Mettre en œuvre un projet d'industrialisation produit-process
 Validation du besoin en cohérence avec les objectifs et la stratégie de l'entreprise
 Mener une étude de faisabilité
 Benchmarking
Optimisation des solutions par rapport aux contraintes environnementales
 Établir un cahier des charges de la solution retenue
 Mettre en œuvre la solution retenue
 Établir le mode opératoire global du processus

Concevoir un système mécanique
 Analyser un cahier des charges
Mener une étude de faisabilité
Choisir et dimensionner les composants du système
Valider les hypothèses par des essais
Lancer la fabrication

 En électricité et distribution électrique
Maîtriser une installation électrique industrielle
 Organiser la maintenance des réseaux de distribution
 Faire respecter les normes, directives
Concevoir des produits et équipements électriques
Maîtriser le fonctionnement de machines électriques


En électronique
Maîtriser les fonctions de commande de l'énergie électrique
Maîtriser les étages électroniques de commande des installations électriques de puissance
Connaître les fonctions de l'électronique et du traitement du signal
Maîtriser les outils de conception, tests, analyse

En automatique
Modéliser et choisir des lois de commande
Choisir les capteurs et actionneurs nécessaires à la régulation
Maîtriser les outils de diagnostic de fonctionnement


-Réaliser le diagnostic des ateliers bovins et porcins de l'exploitation agricole,
-Réaliser un suivi technique pour proposer des solutions d'amélioration ou de résolutions de problèmes.
-Maîtriser les logiciels de bureautique pour réaliser une présentation de résultats grâce à des outils adaptés.
-Intervenir dans les techniques de commercialisation des produits.
-Utiliser de manière courante un anglais technique dans des échanges internationaux.
-Identifier les attentes des éleveurs afin de les accompagner dans leur prise de décision
-Participer à la gestion collective de projet.

Bloc 1 - Communication professionnelle et technique

  •  Assurer une fonction appliquée de veille technologique sur un produit industriel en utilisant les nouvelles technologies de l’information
  • Vulgariser une solution technique complexe dans le cadre de réunion de travail en utilisant le vocabulaire technique adapté
  • Animer des réunions de travail à l’aide d’outils de communication adaptés au contexte et aux acteurs de la réunion
  • Rédiger des notes techniques en s’appuyant sur les outils de bureautique standard
  • Lire une documentation technique en anglais afin d’en extraire les informations nécessaires à la compréhension du fonctionnement d’un produit industriel
  • Exprimer une idée en anglais afin de présenter un produit à un client ou exposer un problème/une demande à un fournisseur
  • Argumenter les solutions techniques et économiques proposées à l’aide d’outils d’aide à la décision afin de dégager la solution la plus adaptée au projet

Bloc 2 - Gestion de projet d'amélioration de processus et de procédés 

  • Coordonner et planifier les équipes intervenant sur un projet en utilisant les outils de management adaptés afin d’optimiser la réalisation d’une tâche
  • Gérer les situations de crise à l’aide des outils management et de communications adaptés
  • Prendre en compte les exigences économiques et les exigences clients à partir de la rédaction d’un cahier des charges techniques et l’utilisation d’outils d’aide au chiffrage du projet
  • Organiser un projet, le conduire et travailler en équipe en utilisant des outils de planification et de gestion des risques afin de minimiser les risques afférents au projet et d’optimiser les ressources disponibles
  • Analyser un problème d'hygiène et sécurité du travail dans ses dimensions juridiques, techniques et managériales
  • Utiliser les dispositions réglementaires et techniques pour mettre en place une action de maîtrise des risques
  • Construire une démarche opérationnelle d’intégration de la sécurité lors d’un projet de conception d’équipements ou de situation de travail

Bloc 3 - Optimisation de la production

  • Optimiser l'organisation du travail
  • Réaliser des VSM en vue d'améliorer les flux
  • Gérer la production et l'ordonnancement des commandes clients
  • Définir, mettre à jour et faire appliquer les gammes de travail et instructions des différents process, flux, machines, postes au sein de l'atelier
  • Proposer et mettre en œuvre des améliorations pour limiter les pertes
  • Mesurer et évaluer le niveau de qualité des produits
  • Mettre en place un accompagnement ou un relais du suivi de la qualité en appui du responsable de la production ou de la qualité en utilisant les outils de la qualité pertinents et les supports de communication adaptés

Bloc 4 - Animation du travail

  • Former le personnel à de nouvelles procédures, organisations, techniques de management
  • Assurer le déploiement des standards de travail
  • Animer des groupes de travail de résolution de problème
  • Organiser et animer des chantiers d'amélioration continue et de performance industrielle : 5S, TRS, LEAN, KAIZEN, SMED, …
  • Prévoir les investissements nécessaires en collaboration avec le bureau d'études, les méthodes et les achats

Fabrication de produits laitiers

  • Mettre en œuvre une fabrication de produits laitiers  en maîtrisant l’ensemble des procédés et les risques associés, avec un itinéraire technologique pertinent
  • Piloter et optimiser un segment d'activité : animer, coordonner et faire évoluer l’activité de production en considérant les moyens humains (management d’équipe), matériels et les indicateurs de pilotage.
  • Appréhender la conservation et la protection des aliments par une approche impliquant les différentes opérations unitaires limitant les mécanismes de dégradation et par l’importance du conditionnement des denrées alimentaires.

 

Développement de produits alimentaires et de procédés (laitiers)

  • Développer un nouveau produit alimentaire en adéquation avec le parcours type envisagé en tenant compte de la réglementation, des contraintes techniques, en utilisant les outils de la gestion de projet.
  • Rechercher les sources d’amélioration de production (économique, énergétique, technique), de nouvelles technologies de production et de conditionnement.

 

Pratique du système de management intégré

  • Participer et suivre le système de management intégré (Qualité, Sécurité, Environnement) en adéquation avec la politique de l’entreprise, en utilisant les indicateurs adéquates (performance, qualité, etc.).
  • Assurer la conformité des opérations de production en intégrant la qualité et la sécurité des aliments, la sécurité des personnes et la protection de l’environnement
  • Participer à la mise en place et au suivi du plan de maîtrise sanitaire (BPH, système HACCP, traçabilité, etc.)
  • Participer à l’amélioration continue

 

Communication et management

  • Communiquer de manière efficace en situation de travail (transmettre une information, encadrer, former, vendre, négocier etc.) en tenant compte du contexte de l’entreprise et de la réglementation.
  • Communiquer en langue anglaise dans des situations de travail (écrit, téléphonique, conversationnelle, etc.). en rédigeant des documents, participant aux réunions, animant les réunions
  • Manager une équipe, un projet (production, HACCP, etc.)

 

 

- mettre en place et faire vivre un service qualité en connaissant les produits de l'entreprise, leurs process et leurs spécificités technologiques et en maîtrisant les aspects législatifs et réglementaires ;
- assurer la sécurité alimentaire et maîtriser l'hygiène en analysant les points critiques sur la chaîne de fabrication et en mettant en place des actions correctives pour les maîtriser et en choisissant désinfectants et nettoyants appropriés pour bâtir un plan hygiène ;
- mettre en place la démarche HACCP et/ou assurer son suivi ; mettre en œuvre et valider les analyses en établissant ou respectant un plan d'échantillonnage, en utilisant la métrologie et la validation des instruments de mesure ;
- appréhender les différents procédés de fabrication pour les principaux secteurs de production alimentaires (denrées d'origine animale et d'origine végétale) ;
- communiquer, manager, former et travailler en équipe en maîtrisant les techniques de communication écrite et orale en français et anglais, en mettant en place des modules de formation appropriés ainsi que leur suivi.


 - Comprendre l'architecture d'une installation communicante (Voix donnée Image, réseau informatique)
 - Choisir, intégrer et configurer des systèmes communicants sur le réseau
 - Définir, choisir, installer et mettre en service une installation de supervision, de protection anti intrusion et incendie
 - Veiller à la disponibilité des énergies (courants forts) et au bon fonctionnement des installations courants faibles.

En outre, il développe les compétences techniques et managériales suivantes :
- organiser et coordonner les travaux de chantier, d'installation, d'équipement en appui aux responsables d'affaires, de maintenance, techniques ou d'un ingénieur,
- exercer une expertise sur des installations ou systèmes électriques,
- connaître et utiliser les normes en vigueur (installations et sécurité) dans la conduite d'une équipe de techniciens,
- coordonner et planifier les équipes intervenantes sur les projets,
- prendre en compte les contraintes économiques et les exigences clients,
- communiquer et échanger sur les problèmes techniques avec le bureau des études et le bureau des méthodes en intégrant les attentes des clients et des éventuels sous-traitants,
- mettre en place un management de proximité en appui aux responsables d'affaires, techniques, de maintenance ou d'un ingénieur,
- collaborer avec les différents services de l'entreprise, études et développement, affaires, techniques, chantiers, maintenance...

Selon les règles d'hygiène et de sécurité alimentaires, les chartes qualité des établissements, les fonctions dévolues au responsable de production se partagent entre :

  • La gestion d'une ou plusieurs unités de production de restauration collective,
  • L'encadrement de la production,
  • L'animation  et l'encadrement une équipe,
  • La distribution et la commercialisation.

Au regard de la structure (taille, type, nombre de repas, nombre de sites, menu unique ou multiple, complexité du menu, type de restauration, type de liaison ...), dans laquelle se trouve le responsable de production, les fonctions précitées sont mises en œuvre de façon différenciée. Elles constituent néanmoins le socle commun du métier.

Activités principales

Le titulaire de la certification est capable de prescrire et de chiffrer des solutions constructives à l’aide des technologies les plus récentes (et en particulier le processus BIM) dans le respect de la normalisation en vigueur. Il intervient en tant qu’économiste aux différents stades du projet en estimant les coûts d’un projet. Il intervient également dans de petites ou moyennes entreprises et des grands groupes de BTP en tant que technicien étude de prix en phase d’appel d’offre.

Compétences

Compétences transversales (communes à la mention de LP)

  • Situer son rôle et sa mission au sein d'une organisation pour s'adapter et prendre des initiatives.
  • Identifier le processus de production, de diffusion et de valorisation des savoirs.
  • Respecter les principes d’éthique, de déontologie et de responsabilité environnementale.
  • Travailler en équipe autant qu’en autonomie et responsabilité au service d’un projet.
  • Prendre du recul face à une situation.
  • Utiliser les outils numériques de référence et les règles de sécurité informatique pour acquérir, traiter, produire et diffuser de l’information ainsi que pour collaborer en interne et en externe.
  • Identifier et sélectionner diverses ressources spécialisées pour documenter un sujet.
  • Analyser et synthétiser des données en vue de leur exploitation.
  • Développer une argumentation avec esprit critique.

Économie de la construction en environnement BIM

  • Maîtriser la gestion de projet de construction.
  • Maîtriser l’environnement juridique d’une opération.
  • Définir et suivre le coût de l’opération envisagée.
  • Effectuer l’étude d’exécution en élaborant le budget, les enveloppes financières affectées aux différents travaux, les plannings, les études et le contrôle de l’exécution des travaux.
  • Réaliser des études de faisabilité du projet d’ouvrage (chiffrages, métrés, études de prix).
  • Mettre en œuvre les procédures d’appel d’offres et de mise en concurrence.
  • Rédiger les pièces administratives, dépouiller, analyser ces offres et passer les marchés.
  • Piloter et coordonner les divers intervenants ;

Management de projet BIM

  • Maîtriser la démarche de projet basé sur le concept de maquette numérique (MN) et de processus numérique collaboratif (BIM).

Économie de la construction en environnement BIM

  • Modifier une maquette numérique (MN)
  • Renseigner une MN
  • Réaliser un descriptif en intégrant la dimension technologique et normative lié à une MN
  • Réaliser un quantitatif à partir d’un MN
  • Réaliser un planning 4D prévisionnel des travaux
  • Conduire un projet d’économie de la construction en processus BIM.

Communication et management

  • Maîtriser les techniques de communication professionnelle en langue française.
  • Maîtriser les techniques de communication professionnelle en langue anglaise.
  • Manager une équipe, conduire et animer une réunion.

Débouchés

  • Économiste de la construction
  • Chargé d'affaires en bâtiment
  • Maître d'œuvre en bâtiment
  • Responsable de programme immobilier
  • Manager de projet BIM

- Réaliser le diagnostic des milieux forestiers de l’exploitation forestière et de l’entreprise forestière.

- Réaliser un suivi technique pour proposer des solutions d’amélioration ou de résolutions de problèmes.

- Maîtriser les logiciels de bureautique pour réaliser une présentation de résultats grâce à des outils adaptés.

- Intervenir dans les techniques de commercialisation des produits.

- Utiliser l’anglais technique dans des échanges internationaux.

- Identifier les attentes des acteurs de la filière forestière afin de les accompagner dans leur prise de décision -Participer à la gestion collective de projet.