bg-header

Cours du jour (alternance)

Le Cnam Bourgogne Franche-Comté propose un large choix de formations en journée (alternance ou temps plein) du BAC+1 au BAC+5, des formations concrètes, en prise directe avec l'entreprise et le monde professionnel, qui débouchent sur un emploi.

Au Cnam, en fonction de vos disponibilités ou de votre statut, vous avez la possibilité de vous former dans la journée en continu (plein temps), en discontinu (quelques jours par mois) ou en alternance (contrat d'apprentissage, contrat ou période de professionnalisation).

Télécharger la plaquette

 

Vous avez la possibilité de financer votre formation à titre personnel ou de demander une prise en charge par votre employeur. Différentes possibilités existent :

Le contrat d’apprentissage

Destiné aux jeunes de moins de 26 ans, ce contrat alterne formation et périodes en entre­prise. Ce contrat donne droit à des exonérations de charges pour l’employeur.

pour plus de détail : http://travail-emploi.gouv.fr/formation-professionnelle/se-former-en-alternance/l-apprentissage-160/contrat-apprentissage

Le contrat de professionnalisation 

Destiné aux jeunes de moins de 26 ans et aux demandeurs d’emploi de plus de 26 ans, ce contrat alterne formation et périodes en entreprise. Établi entre l’entreprise et le salarié, il peut être à durée déterminée (CDD) ou indéterminée (CDI). Ce contrat donne droit à des aides et allègements de charges pour l’employeur.

pour plus de détail : http://travail-emploi.gouv.fr/formation-professionnelle/se-former-en-alternance/le-contrat-de-professionnalisation/

 Le Compte Personnel de Formation (CPF) 

Depuis le 1er janvier 2015, le CPF se substitue au DIF. Il permet de capitaliser 150 heures de formation sur 8 ans (24 heures par an pendant les 5 premières années puis 12 heures par an pendant les 3 années suivantes) pour un travail à temps complet. Il concerne des formations qualifiantes, diplômantes ou certifiantes (ex : formations inscrites au RNCP, accompagne­ment pour la VAE…). Un demandeur d’emploi qui bénéficie du nombre d’heures suffisant sur son CPF pour suivre une formation, voit son projet validé automatiquement par Pôle emploi.

Pour plus de détail : http://www.moncompteformation.gouv.fr/

Le plan de formation 

Les salariés (CDD, CDI, sans condition d’ancienneté) peuvent demander à leur employeur d’intégrer dans le plan de formation de l’entreprise une demande individuelle de formation. Les intérimaires peuvent bénéficier de formations financées par leur entreprise de travail temporaire.

Le Congé Individuel de Formation (CIF) CDI ou CDD 

Le CIF vous offre la possibilité de suivre la formation de votre choix pendant le temps de travail, à temps partiel ou à temps plein, indépendamment du plan de formation de votre entreprise. Pour en bénéficier, il est nécessaire de justifier d’une ancienneté de 24 mois, consécutifs ou non, en qualité de salarié, dont 12 mois dans l’entreprise. La prise en charge est assurée par l’organisme paritaire collecteur agréé (Opacif) auquel cotise votre entreprise. Si vous êtes demandeur d’emploi ayant achevé un CDD depuis moins d’un an, vous pouvez peut-être mobiliser un CIF CDD.

Pour plus de détail : http://travail-emploi.gouv.fr/formation-professionnelle/entreprises-et-formation/article/le-conge-individuel-de-formation-cif

La période de professionnalisation 

Elle a pour objet le maintien dans l’emploi des salariés en CDI : salariés dont la qualification est insuffisante au regard de l’évolution des technologies et de l’organisation du travail, salariés de plus de 45 ans ou avec 20 ans d’expérience, de retour de congé de maternité ou parental, personnes qui envisagent la création ou la reprise d’une entreprise, ou encore les travailleurs handicapés.

L’Aide Individuelle à la Formation (AIF) 

L’Aide Individuelle à la Formation (AIF) permet de contribuer au financement des frais péda­gogiques de formation pour des projets validés par Pôle emploi.

D’autres solutions d’aide au financement sont également possibles dans le cadre de la pré­paration opérationnelle à l’emploi (POE) ou du contrat de sécurisation professionnelle (CSP).

Selon votre situation, le Conseil Régional peut vous soutenir dans votre projet de formation.

Renseignez-vous auprès de votre conseiller Cnam.